Qui passe, qui reste ?

Le Pays Malouin - - A La Une Les 4 Jours De Retour À L’école -

Dans l’aca­dé­mie de Rennes, 30 % des écoles pri­maires pu­bliques re­viennent à la se­maine de quatre jours. Ces taux sont néan­moins dis­pa­rates se­lon les sec­teurs. Ain­si dans le pays de Saint-Ma­lo, deux tiers des com­munes ont fait ce choix, ma­jo­ri­tai­re­ment des com­munes ru­rales. Les autres com­munes se donnent le temps de la ré­flexion.

Les com­munes qui main­tiennent la se­maine de quatre jours et de­mi :

Ce fonc­tion­ne­ment se pour­suit à Saint-Ma­lo, Saint-Jouandes-Gué­rets, Dinard, Pleur­tuit, Le Mi­ni­hic-sur-Rance, La Ri­char­dais, Saint-Briac, Saint-Lu­naire, Com­bourg, Saint-Pier­rede-Ples­guen, Meillac, Ples­der, Pleu­gue­neuc, Saint-Do­mi­neuc.

Les com­munes qui re­viennent à la se­maine de quatre jours :

Dol-de-Bre­tagne, Ba­guerMor­van, Ba­guer-Pi­can, Cher­rueix, Roz-Lan­drieux, SaintB­ro­ladre, Le Vi­vier-sur-Mer, Mont-Dol, La Bous­sac, SaintMar­can, Broua­lan, Can­cale, Hi­rel, La Fres­nais, Saint-Be­noîtdes-Ondes, Saint-Mé­loir-desOndes, Saint-Cou­lomb, La Goues­nière, Châ­teau­neuf d’Ille-et-Vi­laine, Mi­niac-Mor­van, Pler­guer, Le Tron­chet, La Ville-ès-No­nais, Saint-Su­liac, Saint-Gui­noux, Saint-Père, Bon­ne­main, Lan­hé­lin, Tres­sé, Din­gé, Cu­guen.

Dans les écoles pri­vées :

La réforme s’ap­plique aux écoles pri­maires pu­bliques. Libre aux écoles pri­vées de s’ali­gner ou non sur les dé­ci­sions des mu­ni­ci­pa­li­tés. Par exemple, à Pleur­tuit et à La Ri­char­dais, les écoles pri­vées Saint-Pierre et Sainte-Anne re­passent à quatre jours alors que les écoles pu­bliques res­tent à 4,5 jours. A Saint-Pierre-de-Ples­guen, l’école pri­vée Sainte-Anne a aus­si fait le choix de pas­ser à la se­maine de quatre jours. L’école pri­vée Sainte-Anne de Com­bourg avait, quant à elle, dé­jà choi­si de re­ve­nir à la se­maine de quatre jours de­puis la ren­trée 2016 2017.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.