Un livre qui résonne tou­jours

Le Pays Malouin - - Saint-malo Pays De -

L’écri­vain Ber­nard Si­miot qui si­gna la fresque his­to­rique « Ces mes­sieurs de Saint-Ma­lo » se­ra au centre de la pro­chaine ren­contre lit­té­raire de L’Encre ma­louine, à Saint-Ma­lo. Par la voix de son fils Phi­lippe, lui aus­si écri­vain, qui l’évo­que­ra à l’oc­ca­sion d’une cau­se­rie don­née mi-no­vembre.

Ber­nard Si­miot au­rait ai­mé écrire une His­toire de la Com­pa­gnie des Indes. Jour­na­liste avant de se faire écri­vain, c’est par le biais du ro­man his­to­rique, do­maine dans le­quel il ex­cel­lait, qu’il abor­da ce thème. En pu­bliant Ces Mes­sieurs de SaintMa­lo aux édi­tions Al­bin Mi­chel en 1983, Ber­nard Si­miot fai­sait re­vivre avec brio l’épopée des ar­ma­teurs de la ci­té cor­saire et de la Com­pa­gnie des Indes, au tra­vers d’une fa­mille qu’il avait ima­gi­née, les Car­bec. Ce suc­cès d’édi­tion (200 000 exem­plaires écou­lés à sa pa­ru­tion) a fi­na­le­ment for­mé une tri­lo­gie em­por­tant ses lec­teurs du règne de Louis XIV aux dé­buts du XXe siècle avec la pa­ru­tion en 1986 du Temps des Car­bec puis de Ren­dez-vous à la ma­loui­nière en 1989.

4e tome ina­che­vé

À son dé­cès en 1996, Ber­nard Si­miot lais­sait ina­che­vé un qua­trième tome, Car­bec, mon em­pe­reur. À la de­mande des édi­tions Al­bin Mi­chel, son fils Phi­lippe Si­miot - après une car­rière dans l’aé­ro­nau­tique - avait ac­cep­té de prendre la plume et de ter­mi­ner l’ou­vrage qu’il fit suivre d’un der­nier tome, Car­bec, l’Amé­ri­cain. Avant de se lan­cer dans d’autres ré­cits (Le Ban­quier et le Per­ro­quet, Une par­tie de zan­zi­bar).

« Ber­nard Si­miot, mon père »

L’oeuvre ma­louine de Ber­nard Si­miot a in­dé­nia­ble­ment lais­sé son em­preinte. « Mon ap­proche de Saint-Ma­lo s’est faite par Ber­nard Si­miot et la tri­lo­gie des Car­bec », se sou­vient la pré­si­dente de L’Encre ma­louine, Char­lotte Ca­bot. Phi­lippe Si­miot a vo­lon­tiers ré­pon­du à son in­vi­ta­tion, en dé­si­rant pla­cer sa pro­chaine cau­se­rie ma­louine sous le signe de « Ber­nard Si­miot, mon père ». « Il a tout de suite choi­si le thème », pré­cise Char­lotte Ca­bot qui se dit à l’oc­ca­sion de cette ren­contre tout à la fois « tou­chée par le cô­té de l’écri­vain » Ber­nard Si­miot qui a mis - par sa ca­pa­ci­té à don­ner vie à des per­son­nages - tout un pan de l’his­toire de Saint-Ma­lo à la por­tée des lec­teurs, « mais aus­si par le fils qui rend hom­mage à son père ». Et, as­sure-t-elle, « je n’ai ja­mais ren­con­tré un homme de cet âge (Phi­lippe Si­miot a au­jourd’hui 85 ans) qui parle de son père comme ça. Ce­la va être un grand mo­ment de l’Encre ma­louine. »

Ou plu­tôt deux, le mar­di ou le jeu­di, puisque la salle re­te­nue étant de pe­tite jauge, Phi­lippe Si­miot se plie­ra deux fois à l’exer­cice.

Nan­cy FAU­CON

« Ber­nard Si­miot, mon père » par Phi­lippe Si­miot. Mar­di 14 et jeu­di 16 no­vembre, à 18 h, pôle cultu­rel La Grande Pas­se­relle, rue Théo­dore Monod, à Saint-Ma­lo. Contact : Tél. 07 81 25 40 50 len­cre­ma­louine@gmail.com

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.