Des aides à la ré­no­va­tion éner­gé­tique

Le Pays Malouin - - Saint-malo Pays De -

Saint-Ma­lo Ag­glo­mé­ra­tion re­con­duit l’opé­ra­tion « Amé­lio­rer son lo­ge­ment », en­ga­gée en 2014, qui ouvre la pos­si­bi­li­té à des pro­prié­taires oc­cu­pants et bailleurs du parc de lo­ge­ments pri­vés de bé­né­fi­cier d’aides fi­nan­cières pour leurs tra­vaux de ré­no­va­tion éner­gé­tique.

« Ce pro­gramme pro­pose des aides fi­nan­cières et un ac­com­pa­gne­ment per­son­na­li­sé et gra­tuit pour lut­ter contre la dé­gra­da­tion du bâ­ti, en­cou­ra­ger l’amé­lio­ra­tion ther­mique des lo­ge­ments et les adap­ter aux be­soins des per­sonnes âgées ou han­di­ca­pées. »

Saint-Ma­lo Ag­glo­mé­ra­tion in­dique en­core que, à l’oc­ca­sion du pre­mier pro­gramme lan­cé il y a trois ans (2014-2017), « plus de 250 mé­nages ont ob­te­nu des fi­nan­ce­ments et 1,8M € de sub­ven­tions ont été ac­cor­dés par les dif­fé­rents fi­nan­ceurs de ce pro­gramme, dont 107 800 € par Saint-Ma­lo Ag­glo­mé­ra­tion. Ces aides ont per­mis de gé­né­rer 4,2M € de tra­vaux, conduits en ma­jo­ri­té par des en­tre­prises lo­cales. »

Pour bé­né­fi­cier de cet ac­com­pa­gne­ment, cer­taines condi­tions sont à res­pec­ter. In­for­ma­tions sur le site www.st­ma­lo-ag­glo­me­ra­tion.fr (ru­brique Ha­bi­tat Opé­ra­tion « Amé­lio­rer votre lo­ge­ment »). Quel était l’ob­jet de la table ronde or­ga­ni­sée à Rennes, jeu­di 20 oc­tobre ?

Il s’agis­sait de se mettre d’ac­cord sur un pro­jet ex­pé­ri­men­tal de ges­tion des sé­di­ments de la Rance sur cinq ans. De nom­breux pro­ta­go­nistes étaient pré­sents : ser­vices de l’État, pré­fet, sous-pré­fets, EDF, par­le­men­taires, Coeur Éme­raude, fé­dé­ra­tion des usa­gers de la Rance, ain­si que des au­teurs du rap­port mi­nis­té­riel qui a donc pro­po­sé cette ex­pé­ri­men­ta­tion. Elle porte sur le pré­lè­ve­ment an­nuel de 50.000m3 de vase dans la Rance, sur cinq ans.

Que reste-t-il à ré­gler dans ce dos­sier ?

Es­sen­tiel­le­ment les ques­tions de fi­nan­ce­ment (9,5M €). EDF par­ti­ci­pe­ra à hau­teur de 40 %, la Ré­gion, 10 %, l’État 10 % ce qui est une avan­cée puisque le rap­port évo­quait sim­ple­ment 6,8 %. Les in­ter­com­mu­na­li­tés concer­nées (Di­nan Ag­glo­mé­ra­tion, SaintMa­lo Ag­glo­mé­ra­tion et la com­mu­nau­té de com­munes Côte d’Eme­raude) ont don­né un ac­cord de prin­cipe pour une par­ti­ci­pa­tion qu’il reste à faire va­li­der par les conseillers com­mu­nau­taires. Ac­cord de prin­cipe aus­si du con­seil dé­par­te­men­tal d’Ille et Vi­laine. On at­tend ce­lui des Côtes-d’Ar­mor. Res­tent deux ques­tions en sus­pens : la par­ti­ci­pa­tion des agences de l’État : Ademe, Agence de l’eau et celle de l’Eu­rope, via le Fe­der. Nous es­pé­rons des ré­ponses avant la fin de l’an­née.

Êtes-vous sa­tis­fait ?

Nous res­tons vi­gi­lants. Coeur Éme­raude en­vi­sa­geait des vo­lumes plus im­por­tants de désen­va­se­ment mais nous avons pris acte des pro­po­si­tions du rap­port mi­nis­té­riel. Nous consta­tons sur­tout qu’EDF s’en­gage au mi­ni­mum et le re­gret­tons. Mais au moins, ce pour­cen­tage est confir­mé. Pour l’ave­nir, un

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.