Clap de fin pour Le 7e Art

Le Pays Malouin - - Saint-malo Ville De -

Cette fois, c’est fi­ni. Créé par Yann Teixi­do il y a 12 ans à Saint-Servan, le vi­déo-club le 7e Art qui pro­po­sait des films à la lo­ca­tion fer­me­ra le 30 no­vembre. Il était un des rares à ré­sis­ter en­core…

Ca­ta­lan ori­gi­naire de Bar­ce­lone, Yann Teixi­do est ma­louin de­puis 2003. C’est à Saint-Servan qu’il a ou­vert en mai 2005 une bou­tique de lo­ca­tion de films, re­flet de sa pas­sion pour le ci­né­ma : Le 7e Art, place Bou­vet. C’est le film Ama­deus, qui avait an­cré à ja­mais son amour pour le grand écran : « J’étais en CM2. On l’avait re­gar­dé en classe, tous mes pe­tits co­pains avaient dé­cro­ché, je suis res­té tout seul, scot­ché à ce film », ra­conte-t-il. Alors ça a été une joie de don­ner vie à sa pas­sion. Mais au­jourd’hui, il est contraint de se rendre à l’évi­dence, avant qu’il ne soit trop tard : il ne peut plus te­nir. Il fer­me­ra donc dé­fi­ni­ti­ve­ment le 30 no­vembre pro­chain.

Fa­tale mé­dia­thèque

Les rai­sons ? « Il y en a trois. La prin­ci­pale, c’est la mé­dia­thèque. 6000 DVDs, que les gens peuvent gar­der pen­dant trois se­maines : im­pos­sible de lut­ter pour moi face à ça, pe­tit in­dé­pen­dant. C’est ce qui m’a fait le plus grand tort. Après, il y a Net­flix (pla­te­forme de té­lé­char­ge­ment lé­gal), même si le mal n’a pas été im­mé­diat ; et un peu, le té­lé­char­ge­ment illé­gal », ex­plique-t-il.

Com­ment il a fait pour te­nir aus­si long­temps ? « Je ne suis pas gour­mand. Je pré­fé­rais ne pas avoir beau­coup de sa­laire mais te­nir quand même et vivre de ma pas­sion : je m’adap­tais. Mais là, ce­la de­vient im­pos­sible, entre le loyer et le RSI ».

Alors évi­dem­ment, Yann man­que­ra aux ci­né­philes et aux fans du lieu, qui pou­vaient tou­jours trou­ver un con­seil avi­sé au­près du Ca­ta­lan ma­louin tou­jours à l’écoute avant de louer leur film, sou­vent une nou­veau­té, le temps d’un ou deux soirs. En per­ma­nence, vous pou­viez trou­ver entre 1000 et 1500 ré­fé­rences dans sa bou­tique, films qu’il met­tait en­suite en vente pour quelques eu­ros.

Les films à vendre à pe­tits prix

De toutes ces an­nées, Yann gar­de­ra un très bon sou­ve­nir, « même si c’est très dur de fer­mer, pour tous les sou­ve­nirs que j’y ai » ; mais il sau­ra sans nul doute re­bon­dir, ici ou ailleurs ; il a dé­jà « deux ou trois pistes », parce qu’il est d’une culture « qui a tou­jours en­vie d’en­tre­prendre ».

Ah : il met d’ores et dé­jà tout le stock de ses films à vendre, à pe­tits prix, jus­qu’au 30 no­vembre. Un der­nier mot, à ses clients ? « Évi­dem­ment. Je re­mer­cie tous les clients fi­dèles et pas fi­dèles ! Tous les clients qui m’ont fait rire, même s’ils ne le savent pas ! ». V.D.

Le 7e Art, 12 place Bou­vet, à Saint-Servan. Tel : 02 99 81 97 15. Il se­ra ou­vert le 11 no­vembre.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.