Saint-Briac pos­sède dé­sor­mais sa place Louis De­lâge

Le Pays Malouin - - Dinard Autour De -

Louis De­lâge, le grand construc­teur au­to­mo­bile d’entre les deux guerres, avait des at­taches à Saint-Briac. Il y a vé­cu dans deux villas : Cam­pa­nel­la qui donne di­rec­te­ment sur la Grande Sa­li­nette et Ker Briac (au­jourd’hui Les Tertres) qui do­mine les deux Sa­li­nettes.

Une pièce sans ou­ver­tures !

Louis De­lâge contri­bua à la vie de Saint Briac et par­ti­cu­liè­re­ment à la Fête des fleurs de­ve­nue en­suite la Fête des mouettes. « On dit que Louis De­lage des­si­nait ses nou­velles voi­tures à SaintB­riac, et pour ne pas se lais­ser dis­traire par la vue, s’ins­tal­lait dans une pièce sans ou­ver­ture vers l’ex­té­rieur », a rap­pe­lé le maire Vincent Den­by-Wilkes.

La plaque dé­voi­lée par son ar­rière-pe­tit-fils

Il était donc na­tu­rel qu’une voie de circulation de la com­mune porte le nom du cé­lèbre construc­teur au­to­mo­bile qui ra­me­na tant de tro­phées à la France. Thier­ry Schimpff, pré­sident de Saint-Briac Sport Mo­teur, en a eu l’idée. Le maire, Vincent Den­by-Wilkes, l’a re­prise avec en­thou­siasme. C’est ain­si que, ven­dre­di 29 dé­cembre, la place Louis De­lâge (au croi­se­ment de la rue de la Sa­li­nette et de la rue des Mi­mo­sas, à proxi­mi­té im­mé­diate des villas Cam­pa­nel­la et Ker Briac) a été inau­gu­rée au cours d’une sym­pa­thique cé­ré­mo­nie par Di­dier De­lâge, l’ar­rière pe­tit-fils du construc­teur, qui a re­tra­cé, avec beau­coup d’émo­tion, les grandes dates de l’épo­pée de son bis­aïeul

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.