Saint-Ma­lo aux points, Châ­teau­roux sur le ter­rain…

Le Pays Malouin - - S P Or T S -

Les Diables noirs se sont pro­cu­ré les meilleures oc­ca­sions mais ont payé cash leurs er­reurs dé­fen­sives… Re­tour sur ce 32e de fi­nale de coupe de France qui a vu Châ­teau­roux s’im­po­ser à Saint-Ma­lo (1-2).

Ce qu’on a ai­mé match de coupe…

Il n’y a que la coupe de France qui peut nous of­frir de tels mo­ments. L’am­biance était bonne à Mar­ville sa­me­di après-mi­di et la ren­contre était à la hau­teur de l’évé­ne­ment. Les Diables Noirs ont fait plus que jeu égal avec les pen­sion­naires de Ligue 2 et au­raient mé­ri­té mieux si les po­teaux en avaient dé­ci­dé au­tre­ment en pre­mière mi-temps… C’est d’ailleurs l’avis de Ch­ris­tophe Man­danne, le nu­mé­ro 9 de Châ­teau­roux : « Saint-Ma­lo nous a mis en dif­fi­cul­té sur un ter­rain pas fa­cile. Ça n’a pas été un grand match de notre part mais l’es­sen­tiel est la qua­li­fi­ca­tion même si on peut la qua­li­fier de pe­tit hold-up. » : Un vrai

Ce qu’on au­rait ai­mé : Un double chan­ge­ment un poil plus vite…

Lorsque Brice Bou­tan­tin et Med­hi Fe­q­rache s’ap­prêtent à ren­trer en jeu, le score est de 1 à 0 pour Châ­teau­roux. Il reste cinq grosses mi­nutes à jouer dans le temps ré­gle­men­taire et on se dit que ce double chan­ge­ment peut mettre de la fo­lie dans cette fin de match. Mal­heu­reu­se­ment, Châ­teau­roux double la mise juste avant… Dom­mage car Med­hi Fe­q­rache a bien ré­duit le score en fin de ren­contre mais il était trop tard !

La phrase du jour : « Ma mère a les mêmes que toi »…

Lorsque le nu­mé­ro 10 cas­tel­rous­sin, Saïd Ben­rha­ma, s’est di­ri­gé vers le point de corner, il ne s’at­ten­dait cer­tai­ne­ment pas à se faire cham­brer par une poi­gnée de jeunes sup­por­ters ma­louins : « C’est quoi tes chaus­sures, ma mère à les mêmes que toi ». Une pe­tite re­marque prise avec le sou­rire. Reste à sa­voir si la ma­man du jeune supporter au­rait mar­qué le même but que le joueur de Châ­teau­roux en fin de par­tie…

Le chiffre : 558 Il a fal­lu at­tendre la 558e mi­nute de jeu pour voir la dé­fense ma­louine en­cais­ser son pre­mier but de la sai­son en coupe de France. Ba­la­dé sur son cô­té droit, Ra­bah Ou­maouche ne peut em­pê­cher le centre de Trao­ré qui, dé­vié par Toun­ka­ra, trompe Si­mon Lu­gier à la 78e mi­nute. Huit mi­nutes plus tard, un dé­ga­ge­ment man­qué d’Ar­thur De­la­lande of­frait à Ben­rha­ma l’oc­ca­sion de faire le break d’un splen­dide lob.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.