Fa­ran­dole de spec­tacles, avec la Scène na­tio­nale 61

Le Perche - - Mortagne-au-perche -

Mor­tagne- au- Perche.

Lun­di 4 sep­tembre, l’équipe de la Scène na­tio­nale 61 a pré­sen­té la sai­son 2017-2018 au Car­ré du Perche. La struc­ture théâ­trale la­bel­li­sée par l’État a concoc­té un pro­gramme va­rié pour le pu­blic mor­ta­gnais : « Il ras­semble des spec­tacles ac­ces­sibles et fé­dé­ra­teurs. Et des créa­tions plus confi­den­tielles, vi­sant à ap­pro­fon­dir notre sen­si­bi­li­té », ré­sume Ré­gine Mon­toya, di­rec­trice de la Scène na­tio­nale 61. Le pro­gramme

- Boom­bap, show sur le rap (spec­tacle en temps sco­laire, cycles 2 et 3). Com­pa­gnie Da Ti­cha. Mar­di 3 oc­tobre, à 10 h et 14 h.

- Arm­strong Jazz dance com­pa­gny. Danse, dans le cadre de Jazz Orne danse. « Soi­rée éblouis­sante en quatre pièces cho­ré­gra­phiques » . Mer­cre­di 18 oc­tobre, à 20 h 30.

- Lé­gendes de la fo­rêt vien­noise. D’Odön von Horváth. Mise en scène Yann Da­cos­ta. Théâtre mu­si­cal. « Le met­teur en scène est nor­mand. Il pro­pose ici une créa­tion, une vraie dé­cou­verte » , in­dique la di­rec­trice. Seul bé­mol : l’ins­tal­la­tion tech­nique n’est pour l’heure pas com­pa­tible avec le Car­ré du Perche. « Je vais me battre pour que Yann Da­cos­ta ac­cepte de s’adap­ter à la salle de Mor­tagne » , pro­met Ré­gine Mon­toya.

- R.A.G.E. Ma­gie et ma­rion­nettes. Com­pa­gnie Les Anges au pla­fond. Mar­di 5 dé­cembre, à 20 h 30. « Par­mi les co­mé­diens, il y a Ca­mille Trou­vé, une Or­naise ». Mer­cre­di 6 dé­cembre, à 14 h 30, un Bo­nus des anges per­met­tra de dé­cou­vrir les cou­lisses du spec­tacle avec l’équipe ar­tis­tique (gra­tuit). Un ate­lier de créa­tion et ma­ni­pu­la­tion de ma­rion­nettes se­ra par ailleurs pro­po­sé le 9 dé­cembre (de 10 h à 13 h et de 14 h 30 à 17 h 30), à la Mai­son pour Tous.

- Ed­mond. Théâtre. D’Alexis Mi­cha­lik. Ven­dre­di 22 dé­cembre, à 20 h 30. Ré­com­pen­sé par cinq Mo­lières en 2017, le spec­tacle ra­conte la créa­tion de Cy­ra­no de Ber­ge­rac. Un des « spec­tacles phares de la sai­son de la Scène na­tio­nale » .

- Quai Ouest. Les Échap­pés vifs de Ber­nard-Ma­rie Kol­tès. Mise en scène Phi­lippe Ba­ron­net. Théâtre. Jeu­di 1er fé­vrier, à 20 h 30. « Ad­mi­ra­tif de cet ar­tiste in­dé­pen­dant, ré­vol­té et sans conces­sion qu’était Ber­nard-Ma­rie Kol­tès, Phi­lippe Ba­ron­net ré­pète et crée Quai Ouest, pièce mon­tée pour la pre­mière fois en 1986 dans une mise en scène de Pa­trice Ché­reau » . L’équipe se­ra en ré­si­dence au Car­ré du Perche, du mer­cre­di 24 au mer­cre­di 31 jan­vier.

-The King’s Sin­gers. Sex­tuor vo­cal. Jeu­di 15 fé­vrier, à 20 h 30. « Ils ont des têtes de gendres idéaux et chantent a cap­pel­la » » , com­mente Ré­gine Mon­toya. La « grande mu­sique » est ain­si « dé­sa­cra­li­sée » . Les King’s Sin­gers ont été pri­més deux fois aux Gram­my Awards.

- Les contes d’Hoff­man. Opé­ra de poche, de Jacques Of­fen­bach. Sa­me­di 24 mars, à 20 h 30. Un « grand ren­dez­vous » , avec l’or­chestre ré­gio­nal de Nor­man­die.

- L’hé­ri­tier du vil­lage. Théâtre. De Ma­ri­vaux. Com­pa­gnie San­drine An­glade. Jeu­di 19 avril, à 20 h 30. « Le met­teur en scène a l’ha­bi­tude de tra­vailler avec le ly­rique. Elle in­siste sur la farce » . La pièce rap­pelle que « lors­qu’on ap- par­tient à une classe so­ciale, on y reste » .

- Fel­lag - Bled run­ner. Théâtre. Mise en scène Ma­rianne Epin. Arts et spec­tacles pro­duc­tion. Ven­dre­di 25 mai, à 20 h 30. Bo­nus des anges : échange avec l’hu­mo­riste Fel­lag après la re­pré­sen­ta­tion, dans le hall du Car­ré du Perche.

Billet­te­rie à l’of­fice de tou­risme de Mor­tagne-au-Perche. 02 33 85 49 60 et sur le web www. sce­ne­na­tio­nale61. fr. Pour pro­fi­ter des spec­tacles pro­gram­més au théâtre d’Alen­çon et au fo­rum de Flers, des na­vettes sont pro­po­sées par la Scène na­tio­nale ( Bus 61, ins­crip­tion cinq jours avant la re­pré­sen­ta­tion), ain­si qu’une pla­te­forme de co­voi­tu­rage.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.