Le groupe sco­laire Bi­gnon re­joint la congré­ga­tion Notre-Dame-de-Fi­dé­li­té

Le Perche - - Mortagne-au-perche Et Son Pays - Ins­crip­tions au­près de Mu­riel : 02 33 25 44 93.

Mor­tagne-au- Perche.

La Fa­ran­dole des nou­nous, en par­te­na­riat avec la MFR Ser­vices (Mai­son fa­mi­liale ru­rale), a or­ga­ni­sé sa ker­messe sa­me­di 30 sep­tembre (dans la cour de la MFR).

La ma­ni­fes­ta­tion a at­ti­ré plus de 80 vi­si­teurs, entre deux averses. Noé avait choi­si le cré­neau ho­raire idéal pour pro­fi­ter à sa guise des dif­fé­rentes ac­ti­vi­tés à sa dis­po­si­tion : foot, cham­boule tout, pêche à la ligne, arbre à bon­bons, quilles, et ate­lier ma­quillage ani­mé par Ju­lie, Alexan­dra, Ma­rie, Mas­si­lia et Flo­riane (élèves de la MFR en 2e et 3e an­née bac pro « Ser­vices à la per­sonne et aux ter­ri­toires »).

Florent Du­bois est l’heu­reux ga­gnant du pa­nier gar­ni. L’as­so­cia­tion pré­pare une bourse aux jouets et un vide- pous­settes. Ren­dez-vous sa­me­di 14 oc­tobre, de 10 h à 17 h, salle des fêtes de Mor­tagne.

Mor­tagne-au- Perche.

Soeur Ca­the­rine Deom, mère su­pé­rieure gé­né­rale de la congré­ga­tion Notre-Dame-deFi­dé­li­té de­puis jan­vier 2017, et soeur Irène ( qui as­sure la ca­té­chèse de­puis dix ans), étaient ra­vies d’être ac­cueillies à l’en­semble sco­laire Bi­gnon par An­dré Lo­pez, di­rec­teur du groupe sco­laire, et Sé­bas­tien Fosse, di­rec­teur du dis­po­si­tif mé­di­co-édu­ca­tif du Perche et éga­le­ment membre du con­seil de tu­telle de la congré­ga­tion.

De­puis le 1er sep­tembre 2017, le groupe sco­laire Bi­gnon s’est ral­lié à la congré­ga­tion Notre-Dame-de-Fi­dé­li­té « dans le cadre d’une co­tu­telle avec l’en­sei­gne­ment ca­tho­lique de l’Orne rat­ta­ché au dio­cèse de Seez » , ex­plique Sé­bas­tien Fosse.

La concré­ti­sa­tion de cette nou­velle en­ti­té sur le sec­teur de Mor­tagne émane d’une trans­mis­sion des « va­leurs de la congré­ga­tion » . Il y a 150 ans, la Com­tesse de Lon­gueil a don­né à la congré­ga­tion Notre- Dame- de- Fi­dé­li­té son re­lais de chasse du Do­maine de Pi­geon (à Saint-Hi­laire-leC­hâ­tel). En 1955, l’As­so­cia­tion Foyer Notre-Dame et l’ac­cueil d’en­fants en si­tua­tion de han­di­cap à l’IME (Ins­ti­tut mé­di­co­édu­ca­tif) de Pi­geon ont vu le jour.

Afin de rap­pro­cher les en­fants de leur do­mi­cile et de les ac­com­pa­gner dans un mi­lieu « clas­sique » , le dis­po­si­tif mé­di­co-édu­ca­tif du Perche qui en­globe dé­sor­mais l’IME Pi­geon, l’IME du Perche et le SES­SAD (Ser­vice d’édu­ca­tion spé­ciale et de soins à do­mi­cile), « n’ac­cueille plus d’en­fants sur le Do­maine de Pi­geon » , à présent en vente.

Les ac­ti­vi­tés sont donc in­té­gra­le­ment trans­fé­rées à Alen­çon, Bel­lême, L’Aigle et Mor- tagne-au-Perche et ce dans le cadre d’un par­te­na­riat avec les éta­blis­se­ments sco­laires de l’en­sei­gne­ment ca­tho­lique de l’Orne. « L’en­semble sco­laire Bi­gnon est la plus grosse pla­te­forme du Perche » , com­mente avec en­thou­siasme An­dré Lo­pez. Qua­rante jeunes y sont ac­cueillis et y par­tagent des va­leurs édu­ca­tives com­munes, en res­pec­tant le cha­risme de Mère Sainte-Ma­rie, fon­da­trice de la congré­ga­tion, dont le but était de va­lo­ri­ser les com­pé­tences de l’en­fant : « ai­mez les en­fants, don­nez­leur en­vie de bien faire et vous au­rez tout ga­gné » .

« Les com­pé­tences s’ac­quièrent par la ré­pa­ra­tion et non par la pu­ni­tion » , ajoute Soeur Ca­the­rine Deom. Ce prin­cipe est le mo­teur des pro­fes­sion­nels au quo­ti­dien.

L’adhé­sion du groupe sco­laire Bi­gnon à la congré­ga­tion ren­force la trans­mis­sion d’ac­tions édu­ca­tives « dé­jà his­to­ri­que­ment très in­tenses sur le ter­ri­toire per­che­ron » , mais éga­le­ment en France et à l’in­ter­na­tio­nal. « Les liens très forts entre les éta­blis­se­ments de la congré­ga­tion gé­nèrent des op­por­tu­ni­tés de sé­jours lin­guis­tiques, stages… » , pré­cise An­dré Lo­pez.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.