Le vin de Vau­noise était ré­pu­té « plai­sant et gai » au Moyen-Age

Le Perche - - Bellême Et Son Pays -

Vau­noise.

L’as­so­cia­tion Vau­noise Pa­tri­moine or­ga­ni­sait sa­me­di une pro­me­nade-confé­rence sur la pro­duc­tion vi­ti­cole à Vau­noise au Moyen-Age.

Un thème qui a vi­si­ble­ment sé­duit, puis­qu’une cin­quan­taine de per­sonnes ont par­ti­ci­pé à cette ma­ni­fes­ta­tion qui était des­ti­née à ré­col­ter des fonds au pro­fit de la res­tau­ra­tion de l’église du vil­lage.

Jean-Fran­çois de Caf­fa­rel­li, pré­sident, ex­pli­quait que « les noms de lieux-dits comme La Vigne ou La Grande Pi­nar­dière sont as­sez ex­pli­cites, ces vi­gnobles ont per­du­ré jus­qu’en 1 750, et ont pro­gres­si­ve­ment dis­pa­ru après ». Dis­pa­ri­tion de la vigne

« Plu­sieurs rai­sons à ce­la, des rai­sons sa­ni­taires, cli­ma­tiques, fis­cales, et il faut bien le dire, en rai­son de la qua­li­té du vin. Des ma­la­dies ont af­fai­bli les vi­gnobles, et les hi­vers très froids ont fait ge­ler les vignes. Par ailleurs, il exis­tait au­tre­fois des taxes qui pro­té­geaient le vin nor­mand, mais une fois ces taxes sup­pri­mées, on a vou­lu dé­ve­lop­per le cidre, et pe­tit à pe­tit la vigne a dis­pa­ru. »

Des traces du sys­tème cultu­ral des vignes au Moyen-age sont en­core vi­sibles sur les co­teaux boi­sés de Vau­noise. « Il y avait des vignes un peu par­tout en Nor­man­die, mais le cru de Vau­noise était ré­pu­té « plai­sant et gai » et était uti­li­sé comme vin de messe. »

Jean-Claude Viel, au­teur du livre « Vins, vignes et vi­gne­rons de Nor­man­die, un vi­gnoble (presque) dis­pa­ru » a évo­qué les pe­tites his­toires du vi­gnoble nor­mand, fai­sant re­vivre « la mé­moire des di­zaines de mil­liers d’hommes et de femmes qui ont tra­vaillé et pei­né dans les vi­gnobles nor­mands pen­dant plus de treize siècles » .

Jean- Claude Viel, guide confé­ren­cier ver­non­nais, s’in­té­resse par­ti­cu­liè­re­ment au Moyen-Âge. Il est l’au­teur d’études sur des su­jets aus­si divers que la construc­tion mé­dié­vale à pans de bois, les ori­gines an­glo-nor­mandes du Go­thique ou l’his­toire de la Nor­man­die au XIVe siècle.

Jean-Fran­çois de Caf­fa­rel­li montre aux vi­si­teurs les traces des vi­gnobles du Moyen-Age au­jourd’hui cou­verts par les bois.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.