Pour­quoi Plan­coët peut ga­gner

Les Plan­coë­tins ont les armes pour se dé­faire des Mayen­nais de Chan­gé pas vrai­ment à leur af­faire dans leur cham­pion­nat de N3 des Pays de la Loire.

Le Petit Bleu - - LA UNE - Fabrice COUPET (CLP)

Tout d’abord, comme le rap­pelle par ailleurs l’ex-en­traî­neur plan­coë­tin Vic­tor Briend ( lire ci-des­sous), la coupe ni­velle les va­leurs. Si deux di­vi­sions sé­parent l’US Chan­gé (Na­tio­nal 3) du Plan­coët Arguenon Foot­ballC­lub (Ré­gio­nal 2), l’une se si­tue plu­tôt dans le bas du clas­se­ment de son cham­pion­nat, quand l’autre, le PAFC, tu­toie les som­mets de son groupe. Quand on y ajoute les dy­na­miques du mo­ment de l’un et l’autre des deux pro­ta­gon­sites, le duel qui va les op­po­ser di­manche à 14 heures au stade Jo­seph-Sam­son n’est peut-êre pas si dés­équi­li­bré qu’il peut y pa­raître de prime abord.

Pre­mière vic­toire sde Chan­gé

Se­cond point im­por­tant : les hommes d’An­tho­ny Ma­cé au­ront l’énorme pri­vi­lège de re­ce­voir. Et un di­manche peu­ton ajou­ter. Jouer ce jour-là n’est pas neutre pour une équipe de N3 plus ha­bi­tuée à gé­rer des ren­contres de coupe en se­mi­noc­turne le sa­me­di. Contra­rier ses ha­bi­tudes ne plaît pas quand le ni­veau s’élève dans la hié­rar­chie. Ne voit-on pas sou­vent des for­ma­tions de ce ca­libre faire le for­cing pour dé­pla­cer ces ren­contres au sa­me­di !

Mais sur­tout, c’est la forme du mo­ment qui plaide en fa­veur des lo­caux. Plan­coët vient d’éli­mi­ner suc­ces­si­ve­ment deux équipes de Ré­gio­nal 1 lors des tours pré­cé­dents. D’abord, dé­jà à do­mi­cile, Gui­pry-Mes­sac (2-1), après avoir été pour­tant me­né. En­suite, lors du sixième tour, l’ex­ploit fut en­core plus re­ten­tis- sant puisque réa­li­sé à l’ex­té­rieur, sur le ter­rain de Ces­son-Sé­vi­gné (0-1), l’équipe de la ban­lieue de Rennes pour­tant lea­der de sa poule de R1.

Comme évo­qué plus haut, en cham­pion­nat, Plan­coët fré­quente les hautes sphères de son groupe de R2, à un pe­tit point seule­ment des deux lea­ders que sont Saint-Gré­goire et Er­quy, ce­la après un beau suc­cès à Mont­ger­mont (0-1) di­manche der­nier.

De son cô­té, Chan­gé s’est qua­li­fié au tour pré­cé­dent (0-0 t.a.b.) contre Fon­te­nay-Ven­dée, équipe de Na­tio­nal 2, certes, mais lan­terne rouge de son groupe. Et dans sa poule de N3 Pays de Loire, l’US Chan­gé est à peine mieux lo­tie, en po­si­tion de re­lé­gable. Mais, après deux nuls et cinq dé­faites, les Mayen­nais viennent tout juste de si­gner leur pre­mier suc­cès, à do­mi­cile contre La Suze (3-1), à qui il laisse, du coup, la der­nière place. Une ren­contre pour la­quelle Plan­coët avait en­voyé des émis­saires.

Ils en sont re­ve­nus avec de pré­cieux ren­sei­gne­ments. Ils se­ront utiles à l’en­traî­neur, An­tho­ny Ma­cé. Lui sait dé­te­nir en Ma­nu et Romain Bouan deux élé­ments de pre­mier rang. Ces deux- là tiennent sans au­cun doute les clefs de ce 7e tour de la Coupe de France.

L’EF­FEC­TIF

Le groupe plan­coë­tin à choi­sir par­mi : Kim La­planche, Vincent Vil­gic­quel, Sa­muel Jos­se­lin, Kévin Re­nault, Johan Gaillet, Em­ma­nuel Vil­gic­quel, Ch­ris­to­pher Biard, Ni­co­las Sor­gniard, Ro­bin Gouel­leu, Romain Bouan, Em­ma­nuel Bouan, Ugo Gouel­leu, Jo­na­than Biard, Clé­ment Josse, Gwen Da­vid, Ju­lien Jé­gu, Yo­han Blin, Va­len­tin Raf­fray, Ré­mi Del­va.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.