En sou­ve­nir de Ro­ger Gui­ter

Le Petit Journal - Catalan - - LITTORAL -

Ro­ger Gui­ter, en­fant de Tor­reilles, a été cham­pion de France avecles ju­niors de l’Usap en 1963. Re­né Cla­ra, Ju­lien Ba­do­sa et Ja­cky Mon­ta­nès et Georges Mont­gaillard, tor­reillans aus­si, ont par­ta­gé ce grand bon­heur avec lui. Mais sa car­rière, il la fe­ra au Stade Tou­lou­sain,au poste de ta­lon­neur, pen­dant plu­sieurs sai­sons, il per­dra même une fi­nale en 1969 contre Bègles. Sa fa­conde et son cha­risme en firent l’am­bas­sa­deur de Tor­reilles dans la ci­té des vio­lettes, où il s’était ins­tal­lé avec sa fa­mille. Pas un seul de ses co-équi­piers n’était pas ve­nu chez nous et il n’était pas rare, les jours de fête, de­voir, sur notre place, les stars de l’époque qu’étaient Ville­preux, Skré­la, Bé­rot et autre Bour­ga­rel… Ro­ger était heu­reux et nous aus­si.À 50 ans (1993), il nous a quittés sans crier gare. Reste le sou­ve­nir et, il y a peu, tous ces an­ciens ont dé­ci­dé de pas­ser deux jours à Tor­reilles. C’est ain­si que de Ju­hègues ( au­tour d’une « car­go­lade « ), aux clubs de plage, au Régent, au ci­me­tière, on a pu voir dé­am­bu­ler les sil­houettes fières des Brousse, Mous­sard, Mo­rel, Billères, Skré­la, La­ba­tut, Bé­rot, Bo­nal, Bour­ga­rel, Ville­preux, du ca­ta­lan J.P.Mar­ty, en­tr’autres, avec une sim­pli­ci­té tein­tée de no­blesse. On a beau­coup par­lé de rug­by, bien sûr, de­vant Ga­by, son frère, Ch­ris­tophe, son fils, trois fois cham­pion de France avec le Stade, Si­mone, son épouse et le «jeune» Emile N’ta­mack, in­vi­té par cette fa­mille qui avait tout par­fai­te­ment or­ga­ni­sé. Ren­dez-vous est pris en 2019! On dit que les gens sont vrai­ment morts quand on ne parle plus d’eux, alors Ro­ger Gui­ter est tou­jours vi­vant.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.