L’an­cien pré­fet de Tarn-et-ga­ronne li­mo­gé

Le Petit Journal - du Tarn-et-Garonne - - LE POINT FORT -

Le gou­ver­ne­ment a “mis fin” mer­cre­di aux fonc­tions du pré­fet et du se­cré­taire de sa pré­fec­ture de la ré­gion Au­vergne-rhône-alpes, après un rap­port poin­tant de “graves dys­fonc­tion­ne­ments” dans l’af­faire des deux jeunes filles tuées le 1er oc­tobre à Mar­seille. Le pré­fet Hen­ri-mi­chel Co­met, en poste dans le Tarn-et-ga­ronne du 15 juillet 1999 au 4 juillet 2002, a été rem­pla­cé par Sté­phane Bouillon, pré­fet de la ré­gion Pro­ven­cealpes-côte d’azur. La dé­ci­sion du gou­ver­ne­ment “n’est pas un acte d’au­to­ri­té”, mais le rap­port de l’ins­pec­tion gé­né­rale de l’ad­mi­nis­tra­tion “a poin­té des dys­fonc­tion­ne­ments ju­gés graves”, a ex­pli­qué le porte-pa­role du gou­ver­ne­ment Ch­ris­tophe Cas­ta­ner. Ah­med Ha­na­chi, un Tu­ni­sien de 29 ans, a tué au cou­teau deux jeunes femmes le 1er oc­tobre à la gare Saint­charles de Mar­seille, avant d’être abat­tu. In­ter­pel­lé deux jours avant, pour vol, dans un centre com­mer­cial de Lyon, Ha­na­chi avait été re­mis en li­ber­té le len­de­main, alors qu’il était en si­tua­tion ir­ré­gu­lière. Face à la po­lé­mique sou­le­vée après cette at­taque re­ven­di­quée par le groupe ji­ha­diste Etat is­la­mique, le mi­nistre de l’in­té­rieur Gé­rard Col­lomb, ex­maire de Lyon, avait de­man­dé un rap­port à L’IGA, en plein dé­bat sur le nou­veau pro­jet de loi an­ti­ter­ro­riste. Cas­ta­ner a pré­ci­sé que les deux pré­fets n’étaient “pas mis en cause in­di­vi­duel­le­ment” par l’en­quête. “J’ai une pen­sée pour eux, en tant que fi­dèles ser­vi­teurs de l’etat. Je sais la dif­fi­cul­té dans la­quelle ils sont de­puis la nou­velle de cet hor­rible at­ten­tat”, a-t-il ajou­té. “Le gou­ver­ne­ment a sou­hai­té une dé­ci­sion dis­ci­pli­naire et or­ga­ni­sa­tion­nelle”, car la si­tua­tion “im­plique une vi­gi­lance de cha­cun à tous les ni­veaux de l’ad­mi­nis­tra­tion”, se­lon M. Cas­ta­ner. Le se­cré­taire gé­né­ral de la pré­fec­ture du Rhône Xa­vier In­gle­bert a été rem­pla­cé par Em­ma­nuel Aubry, qui oc­cu­pait le même poste à la pré­fec­ture de la Loire-at­lan­tique.

Le pré­fet Hen­ri-mi­chel Co­met en poste dans le Tarn-et-ga­ronne du 15 juillet 1999 au 4 juillet 2002.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.