Un bel hom­mage

Le Petit Journal - du Tarn-et-Garonne - - COTEAUX DU QUERCY -

Mal­gré un temps plu­vieux, un bel hom­mage a été ren­du en ce jour du 11 no­vembre, pour se sou­ve­nir, se rap­pe­ler, l’hor­reur, la dou­leur, le sang ver­sé. Une guerre san­glante met­tant plus de 18 591 701 morts au­tant en mi­li­taire qu’en ci­vil, et 21 228 813 bles­sés mi­li­taires. Une par­tie du monde a souf­fert de ce lourd conflit, af­fa­mant les sol­dats, les po­pu­la­tions, la vie, l’es­poir. Il est de notre de­voir d’ho­no­rer tous ceux qui ont tant souf­fert. Une pen­sée pour ceux dans l’ombre, qu’on ne parle pas sou­vent «les femmes» dans tous les pays, elles de­viennent un in­dis­pen­sable sou­tien à l’ef­fort de guerre. En France, elles sont ap­pe­lées à tra­vailler par le chef du gou­ver­ne­ment . Dans les villes, elles fa­briquent des armes dans les usines, en quatre ans 300 mil­lions d’obus et plus de 6 mil­liards de car­touches, elles dis­tri­buent aus­si le cour­rier, s’oc­cupent de tâches ad­mi­nis­tra­tives et conduisent les vé­hi­cules de trans­port. Une al­lo­ca­tion aux femmes de sol­dats mo­bi­li­sés est pré­vue. Dans les cam­pagnes, les femmes s’at­tellent aux tra­vaux agri­coles. Beau­coup s’en­gagent comme in­fir­mière dans les hô­pi­taux qui ac­cueillent chaque jour des mil­liers de bles­sés. Elles as­sistent les mé­de­cins qui opèrent sur le champ de ba­taille. Alors que le conflit les contraint à vivre à dis­tance, sous la me­nace om­ni­pré­sente de la mort, les épouses pour­suivent leur vie in­time es­sen­tiel­le­ment par le biais des échanges épis­to­laires avec leurs ma­ris au front. Aus­si, ne blâ­mons pas ces sol­dats, qui ont ar­rê­té de se battre sans ja­mais quit­ter leur poste, rap­pe­lons nous qu’avant d’être des sol­dats, ils étaient de simples ci­vils avec leur peur, leur doute. Le maire, dans son dis­cours, a re­mer­cié pour leur pré­sence, la po­pu­la­tion, la ca­serne des pom­piers, le 31ème ré­gi­ment de Gé­nie de Castelsarrasin, les por­teurs de dra­peaux, Le conseil Mu­ni­ci­pal Jeune, Les écoles de Lu­nel et La­fran­çaise pour leur ini­tia­tive avec les en­fants à un chant de sou­ve­nir, Mme Ja­laise Co­lette du Conseil Dé­par­te­men­tal, Mme la Dé­pu­tée Va­lé­rie Ra­bault, ain­si que la Croix Rouge pré­sente dans les grands conflits du monde ain­si que dans le quo­ti­dien des per­sonnes en si­tua­tion dif­fi­cile. Par­ler à notre des­cen­dance les ra­vages de la guerre, les consé­quences, afin qu’un jour tous les conflits ar­més puissent ces­ser et vivre dans un monde de paix. Cette ma­ti­née s’est ache­vée au­tour du verre de l’ami­tié.

Dé­fi­lé.

Les sa­peurs-pom­piers

Ecole de La­fran­çaise.

Mo­nu­ment aux morts de Lu­nel.

Mo­nu­ment aux morts de La­fran­çaise.

Le conseil mu­ni­ci­pal Jeunes.

Ecole de Lu­nel.

Verre de l’ami­tié.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.