Une nou­velle bou­tique ha­bille le boul’ !

Le Petit Journal - L'hebdo du Lot-et-Garonne - - AGEN -

Le cho­co­la­tier Jeff de Bruges se sen­ti­ra dé­sor­mais moins seul : il a un nou­veau voi­sin à la place de l’an­cienne en­seigne « Scot­tage » si­tué 121, bou­le­vard de la Ré­pu­blique : une bou­tique de prêt-à-por­ter chic et ten­dance à l’at­ten­tion de ces mes­sieurs !

L’hi­ver dé­ploie ses ailes et les hommes, à l’ins­tar de leur tendre moi­tié, n’ont par­fois plus rien à se mettre. Pas de pa­nique ! Chez Gent­le­men Han­gers, les « ar­moires » sont pleines ! Vê­te­ments, chaus­sures, ac­ces­soires (dont des montres à gous­set et des pinces à cra­vate), vous res­sor­ti­rez ha­billés de la tête aux pieds ! Gent­le­men Han­gers, c’est d’abord une his­toire de fa­mille : celle des frères Che­vreau, Sylvain et Vi­vien qui ont dé­ci­dé de se lan­cer dans l’aven­ture com­mer­ciale aux cô­tés de leur ami Be­noît Le Tou­zé. Le trio Age­nais a ren­for­cé son équipe de Cé­line et d’An­gé­lique. Mais avant de se lan­cer à l’aveu­glette, le groupe a me­né une étude de mar­ché très pous­sée. « Nous avons tous les deux gran­dis ici, sou­ligne Vi­vien Che­vreau. Nous sommes at­ta­chés à cette ville et à son centre » ! Ces jeunes en­tre­pre­neurs, sou­cieux de par­ti­ci­per à la re­dy­na­mi­sa­tion du centre-ville et plus par­ti­cu­liè­re­ment du bou­le­vard de la Ré­pu­blique cô­té Pin, ont eu le mé­rite de créer leur propre concept et « nous vou­lons avoir nos lignes de vê­te­ment à notre ef­fi­gie »!A la base, la clien­tèle de­vait s’adres­ser aux 18-35 ans « mais nous ac­cueillons des per­sonnes plus âgées » et c’est tant mieux ! Le ma­ga­sin pro­pose une par­tie ca­sual street et une par­tie plus clas­sique avec des ta­rifs dé­bu­tant à 6,90 eu­ros jus­qu’à 145 eu­ros. Le leit­mo­tiv de l’en­seigne ? Pro­po­ser des pro­duits peu onéreux et de bonne qua­li­té ! Par­mi les cou­leurs ten­dances de cet hi­ver, le bor­deaux et le ka­ki, très pri­sées sur­tout chez les jeunes, plus prompts à suivre la mode com­pa­ré à leurs aî­nés.

Une gentle card et bien­tôt un e-com­merce

L’équipe ne chôme pas et est en train de mon­ter un ecom­merce, qui de­vrait être fonc­tion­nel en fé­vrier-mars 2018, pour fi­dé­li­ser une clien­tèle de pas­sage qui consi­dère Gent­le­men Han­gers comme une fran­chise. Ce­la le de­vien­dra mais « à plus ou moins long terme » an­nonce Vi­vien Che­vreau. Ces dames pour­ront, en at­ten­dant, of­frir des cartes-ca­deaux à leurs ché­ris pour Noël. Une « gentle card » est éga­le­ment pro­po­sée gra­tui­te­ment à la clien­tèle lo­cale. Il s’agit d’une carte de fi­dé­li­té per­met­tant de cu­mu­ler des points et d’avoir droit à des re­mises, de pro­fi­ter des ventes pri­vées et des nou­velles col­lec­tions en avant­pre­mière, de par­ti­ci­per à des soi­rées pri­vées mais éga­le­ment, de bé­né­fi­cier de 50 % de ré­duc­tion sur les re­touches ! Il n’y a pas à dire, les ser­vices de Gent­le­men Han­gers sont sans ac­croc !

In­for­ma­tions pra­tiques

Ou­ver­ture : le lun­di de 14h 19h et du mar­di au sa­me­di de 10h à 19h.

Tél. : 05 53 66 50 75 Cour­riel : in­fos@gent­le­men-han­gers.com

https://fr-fr.fa­ce­book .com/Gent­le­men.Han­gers/

https://www.ins­ta­gram.co m/gent­le­men_­han­gers/

Site in­ter­net (en construc­tion) : www.gent­le­men-han­gers.com

Sylvain et Vi­vien Che­vreau, An­gé­lique et Cé­line, sans Be­noît Le Tou­zé pré­sen­tant la large gamme très ten­dance de leur bou­tique!

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.