Les mar­chés 2017 moins fré­quen­tés

Le Publicateur Libre - - Bagnoles-De-L’orne -

Le 28 sep­tembre mar­quait le clap de fin 2017 des Mar­chés de pro­duc­teurs de Pays, mis en place par la Chambre d’agri­cul­ture de l’Orne.

Pour la sta­tion tou­ris­tique, les dates avaient été mo­di­fiées par rap­port à 2016 : six mar­chés étaient pro­po­sés les jeu­dis de fin de cure, afin qu’ils per­mettent aux cu­ristes de re­par­tir avec un sou­ve­nir lo­cal.

Plus souvent

Ma­ni­fes­te­ment, l’ar­gu­ment n’a pas ac­cro­ché les cu­ristes, qui, outre ces mar­chés, dis­posent de ma­ga­sins dé­diés à l’achat de spé­cia­li­tés lo­cales ou de sou­ve­nirs dans la sta­tion. Ré­sul­tat : une fré­quen­ta­tion en baisse, même si ces mar­chés res­tent at­trac­tifs et at­tirent un pu­blic as­sez nom­breux. « Il fau­drait fixer des dates plus fré­quentes mais moins es­pa­cées dans le temps, es­time Fran­çoisXa­vier Bou­bet, de la Ferme des Gorges de Villiers, qui pro­pose fro­mages de chèvres et vo­lailles fer­mières. Cette an­née, deux jours avant leur dé­part, il est dif­fi­cile d’in­vi­ter les cu­ristes à ve­nir vi­si­ter nos ins­tal­la­tions. De plus, avec une date toutes les trois se­maines, les mar­chés heb­do­ma­daires nous dament un peu le pion ». Même sen­ti­ment pour Pas­cal Gue­rard, des Sa­frans de Nor­man­die : « J’ai fait moins de vente que l’an pas­sé. Des dates plus rap­pro­chées sur une pé­riode plus courte se­raient plus adap­tées. Si la pé­rio­di­ci­té n’est pas re­vue, l’at­trait de ce mar­ché risque de dis­pa­raître ra­pi­de­ment ». Der­nier point à re­voir se­lon les ex­po­sants et cer­tains vi­si­teurs : un réel manque de vi­suels dans les lieux d’af­fi­chage pu­blic et les vi­trines de ma­ga­sins, même si l’in­for­ma­tion est dis­po­nible dans la presse lo­cale et les lieux d’in­for­ma­tion comme le centre d’ani­ma­tion et l’Of­fice du tou­risme.

1. Sur le der­nier mar­ché de la sai­son. 2. Pas­cal Gué­rard, ex­po­sant.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.