Dro­gué, il rou­lait sans per­mis et sans carte grise

Le Publicateur Libre - - Justice - Faits Divers - B.M.

Un ha­bi­tant de Magny-leDé­sert a été condam­né ven­dre­di par la cour d’ap­pel de Caen à six mois de pri­son. Le bou­cher de 35 ans avait été contrô­lé au vo­lant de sa Peu­geot 205, en juillet 2015 à Cou­terne, sous l’em­pire du can­na­bis.

Le jour du contrôle, les gen­darmes dé­couvrent sur­tout que le per­mis de conduc­teur a été an­nu­lé trois ans plus tôt, faute de points. Et ce n’est pas tout. L’au­to­mo­bi­liste leur avoue ra­pi­de­ment n’avoir ni as­su­rance ni contrôle tech­nique va­lable.

Il n’est pas en me­sure non plus de leur pré­sen­ter la carte grise de la voi­ture, qui n’est pas en­re­gis­trée au­près du ser­vice im­ma­tri­cu­la­tion de la pré­fec­ture. A la barre, le tren­te­naire fait pro­fil bas. Il ne cherche pas à se jus­ti­fier ou à ex­cu­ser son geste.

Ce­rise sur le gâ­teau, le bou­cher rou­lait alors au vo­lant d’une voi­ture qui avait été im­mo­bi­li­sée dans l’Eure, neuf mois plus tôt. « Il l’a ré­cu­pé­rée sans même avoir le feu vert des gen­darmes », constate le ma­gis­trat rap­por­teur. L’au­to­mo­bi­liste baisse la tête. Ses mains tremblent. « De­puis, il s’est ra­che­té une conduite », as­sure son avo­cate.

Pour l’avo­cat gé­né­ral, pas ques­tion de pas­ser l’éponge avec le pré­ve­nu « qui a les moyens d’ache­ter des stu­pé­fiants mais pas d’as­su­rer sa voi­ture ». Il re­quiert six mois de pri­son à son en­contre et l’in­ter­dic­tion pour lui de pas­ser le per­mis de conduire avant six mois.

Son avo­cate plaide quant à elle la clé­mence. Ana­lyse san­guine à l’ap­pui, elle sou­ligne que le bou­cher n’a plus fu­mé le moindre joint de­puis sa sor­tie de pri­son, en sep­tembre 2016.

Outre la peine d’em­pri­son­ne­ment, le bou­cher écope éga­le­ment de trois amendes de 100 eu­ros. En pre­mière ins­tance à Ar­gen­tan (Orne), le tren­te­naire avait été condam­né à neuf mois de pri­son.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.