Ce qu’ils en pensent ?

Le Publicateur Libre - - Autour De Domfront -

Rose Au­lair (ma­ga­sin Créa loi­sirs). « Ça va être beau mais c’est long. Le pre­mier coup de pelle a été don­né le 3 jan­vier. Les tra­vaux de­vaient du­rer 8 mois maxi. Nor­ma­le­ment au 1er sep­tembre, tout de­vait être ter­mi­né. Après, on nous a an­non­cés le 25 oc­tobre et main­te­nant fin no­vembre. Même si tout n’est pas par­fait ce qu’on veut ce sont des places de par­king pour les fêtes et pour­quoi pas un pe­tit geste fi­nan­cier de la ville en nous dé­grè­vant la CFE (co­ti­sa­tion fon­cière des en­tre­prises). On peut rê­ver. Noël ap­proche. J’en­re­gistre une baisse de mon chiffre d’af­faires d’en­vi­ron 30 %. C’est la moyenne. Il y a les tra­vaux, la conjonc­ture éco­no­mique dif­fi­cile. Vi­ve­ment 2018. Je n’ai pas de ran­coeur. Ces tra­vaux de­vaient être réa­li­sés si­non c’était la mort du centre-ville ». Da­niel Prieur (pâ­tis­se­rie cho­co­la­te­rie). « On ai­me­rait bien voir le bout du tun­nel. On nous a an­non­cés 4 mois de tra­vaux dans notre rue et le 1er no­vembre, ils sont tou­jours en cours. Les places de sta­tion­ne­ment ne sont pas ter­mi­nées. Elles de­vraient nous ap­por­ter de la clien­tèle, du mou­ve­ment. Une fois que ces tra­vaux se­ront ter­mi­nés, le centre-ville de­vien­dra plai­sant, jo­li et agréable pour tous, sur­tout pour les pié­tons. Les com­mer­çants, eux, sont pé­na­li­sés par le manque de sta­tion­ne­ment. On su­bit ces tra­vaux avec une baisse de notre chiffre d’af­faires. On est sur une mau­vaise passe avec en­suite les tra­vaux rue du Mont-Mar­gan­tin et dans le fu­tur, la dé­via­tion ».

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.