Le jeune fan de jeux vi­déo rêve de sor­ties à vé­lo

An­toine a un rêve : ce­lui de pou­voir faire des ba­lades à vé­lo avec sa fa­mille. Seul pro­blème, le gar­çon de 7 ans souffre d’une ma­la­die neu­ro­mus­cu­laire. Pour lui of­frir un mo­no­pous­seur, l’as­so­cia­tion Bougeons en­semble or­ga­nise une ran­don­née VTT so­li­daire.

Le Voix - Le Bocage - - De La Vire Noireau - Au­drey Che­val­lier

Vas­sy. Elle le prive d’une par­tie de sa force mus­cu­laire faute de pro­téines. De­puis son plus jeune âge, An­toine souffre d’amyo­tro­phie spi­nale, une ma­la­die neu­ro­mus­cu­laire rare.

« Nous l’avons dé­cou­vert vers 8 mois ; con­trai­re­ment à sa grande soeur, il ne te­nait pas as­sis » , se sou­vient sa ma­man.

De­puis son fau­teuil rou­lant, le gar­çon au­jourd’hui âgé de 7 ans rêve d’un jour pou­voir mar­cher. Tou­chés par son his­toire, les membres de l’as­so­cia­tion Bougeons en­semble, ba­sée à Vas­sy, sou­haite étendre le champ des pos­sibles à ce jeune fan de jeux vi­déo do­mi­ci­lié à Rul­ly en lui of­frant un mo­no­pous­seur.

« C’est dans l’es­prit d’un tri­por­teur. De­vant, on fixe le fau­teuil d’An­toine et, der­rière, s’ins­talle sa ma­man qui pé­dale » , ex­plique Jean-Fran­çois Ri­deau, pré­sident de l’as­so­cia­tion qui sou­tient les en­fants hos­pi­ta­li­sés ou souf­frant de troubles psy­cho­mo­teurs. « On vou­lait quelque chose pour ai­der la vie quo­ti­dienne. On a dé­cou­vert ça ; on s’est dit que s’était l’oc­ca­sion de faire quelque chose en fa­mille. »

Mais avant d’en­vi­sa­ger la moindre ba­lade à vé­lo, en­core faut- il fi­nan­cer l’équi­pe­ment. « Comme tout ce qui est lié au han­di­cap, un mo­no­pous­seur coûte cher. » Comp­tez près de 3 500 € pour un mo­dèle avec as­sis­tance élec­trique. Alors les bé­né­voles de l’as­so­cia­tion créée en 2008 ont eu une idée : or­ga- ni­ser une ran­don­née VTT sym­pa­thique et so­li­daire.

Le cor­tège par­ti­ra sa­me­di 23 sep­tembre pour une ba­lade tout au­tour de Valdallière. « Le dé­part est pré­vu à 9 h, de la salle Pierre- Geof­froy, à Vas­sy » , dé­taille le pré­sident. Au pro­gramme de la ma­ti­née : 36 km avant une pause déjeuner bien mé­ri­tée à la salle des fêtes de Saint-Charles-de-Per­cy.

« Un ca­mion per­met­tra de trans­por­ter les sacs et les gla­cières. Chaque par­ti­ci­pant doit pré­voir son pi­que­nique. » Il est bien sûr pos­sible de ne faire que la ba­lade du ma­tin, ou que celle de l’après-mi­di. Pra­tique pour les moins sportifs mais non moins so­li­daires des par­ti­ci­pants. « Ça va être tran­quille » , pro­met Jean-Fran­çois Ri­deau. « Nous fe­rons des ar­rêts dans chaque com­mune. » Le re­tour est pré­vu sur les coups de 17/17 h 30, après 56 km à tra­vers Valdallière. Pour fi­nir la jour­née en beau­té, et ré­col­ter quelques de­niers sup­plé­men­taires, l’as­so­cia­tion or­ga­nise un re­pas, à la salle Pierre-Geof­froy, le sa­me­di soir.

« Dans tous les cas, on offre le mo­no­pous­seur à An­toine quitte à prendre sur les fonds propres de l’as­so­cia­tion » , as­sure le pré­sident. « Notre ob­jec­tif n’a ja­mais été de faire de bé­né­fices mais de ve­nir en aide à des en­fants qui en ont be­soin. »

An­toine peut comp­ter sur le sou­tien de sa grande soeur Ca­mille, âgée de 9 ans et de­mi, et sur Jean-Fran­çois Ri­deau, pré­sident de l’as­so­cia­tion Bougeons en­semble.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.