Ça s’est pas­sé sur Fa­ce­book…

Les Alpes Mancelles - - Bonjour -

La ré­dac­tion vous livre les su­jets qui ont fait le buzz cette se­maine. Pour ne man­quer au­cune ac­tua­li­té, sui­vez la page Fa­ce­book des Alpes Man­celles en cli­quant sur « J’aime ».

Gâ­chis Vous avez été conster­nés d’ap­prendre que l’as­sem­blée an­nuelle de Neu­villette-en-Char­nie avait été gâ­chée, le sa­me­di soir, par une poi­gnée de per­tur­ba­teurs. Ils étaient connus par les gen­darmes pour être cou­tu­miers du fait. En ef­fet, de­puis le dé­but de l’été, ils ten­taient de trou­bler mé­tho­di­que­ment les ras­sem­ble­ments fes­tifs des vil­lages du can­ton de Sillé. Voyant que l’am­biance dé­gé­né­rait sé­vè­re­ment, le maire de la com­mune Jean-Paul Bro­chard a ap­pe­lé les gen­darmes. Ce sont ceux de Sillé qui ont com­men­cé par se dé­pla­cer. Fi­na­le­ment, ils ont eux­mêmes été vic­times de vio­lences, il a fal­lu qu’ils maî­trisent un des in­di­vi­dus en uti­li­sant un ta­ser en mode cho­queur. Tous ces évè­ne­ments ont exas­pé­ré la po­pu­la­tion et une ba­garre gé­né­rale a écla­té. Les gen­darmes de Sillé ont re­çu du ren­fort. Au to­tal, il a fal­lu vingt mi­li­taires pour ra­me­ner le calme. Un des in­di­vi­dus al­lait être ren­voyé de­vant le tri­bu­nal cor­rec­tion­nel du Mans, en com­pa­ru­tion im­mé­diate. En clair, bis re­pe­ti­ta puis­qu’il avait dé­jà été ju­gé en ur­gence le 20 juillet… Cette fois, le tri­bu­nal a ban­ni toute clé­mence et a condam­né le pré­ve­nu à 8 mois de pri­son ferme et à une in­ter­dic­tion de sé­jour dans la Sarthe pen­dant 3 ans.

Coup de gueule

Vous avez été spé­cia­le­ment sen­sibles au coup de gueule du Pré­sident du Football Club du Pays de Sillé, qui a dit tout le mal qu’il pen­sait de l’ab­sen­téisme des joueurs. Le Mont-SaintJean­nais a rap­pe­lé que si­gner une li­cence don­nait des droits mais confé­rait aus­si des de­voirs. Il a fait le compte, le Pré­sident Jar­ry : la sai­son der­nière, il a eu en moyenne 11 ab­sents chaque week-end. Il a même ob­ser­vé un pic à 25 lors d’un week-end pro­lon­gé. Ce­pen­dant, le res­pon­sable bé­né­vole veut croire que cet aver­tis­se­ment va suf­fire à ce que les troupes concer­nées se re­prennent. Homme or­chestre Le Pré­sident du Fes­ti­val de la Viande Jean-Yves Re­nard, vous lui avez ti­ré votre cha­peau en somme. Plus d’un quart de siècle qu’il met en mu­sique LE ren­dez-vous évron­nais avec une in­dé­fec­tible pas­sion. Pour­tant, le bon­homme ne tire pas la cou­ver­ture à lui. En par­ti­cu­lier, il tient à sa­luer le sou­tien des col­lec­ti­vi­tés -Ville et in­ter com­mu­na­li­téet de son équipe de bé­né­voles (pen­dant les 3 jours de la ma­ni­fes­ta­tion en par­ti­cu­lier, il y en au­ra 200 sur le ter­rain). Il vous a don­né un aper­çu chif­fré de la no­to­rié­té du Fes­ti­val, si vous en dou­tiez en­core. Pour cette 52ème édi­tion, qui a lieu le 1er week-end de sep­tembre, en com­men­çant dès le ven­dre­di, vous de­vriez être en­vi­ron 15 000 vi­si­teurs, qui pour­rez voir près d’un mil­lier d’ani­maux et à qui l’on de­vrait ser­vir 4 000 re­pas, pen­dant les­quels près de 900 kg de viande triée se­ront en­glou­tis…

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.