Ci­té de la meilleure sau­cisse de France

Le char­cu­tier Laurent Lou­vel vient de dé­cro­cher une dis­tinc­tion re­mar­quable. La sau­cisse qu’il confec­tionne a été dé­cla­rée la meilleure de France.

Les Alpes Mancelles - - La Une -

Dé­but oc­tobre s’est te­nu à Alen­çon, le 12e con­cours d’Eu­rope de la sau­cisse grillée. Con­cours où sont re­pré­sen­tés aus­si, boudin blanc et an­douillette. Au to­tal 600 pro­duits ont concou­ru.

Et c’est Laurent Lou­vel, de Fres­nay sur Sarthe qui monte sur la pre­mière marche du po­dium. Il est cham­pion de France.

Laurent a 46 ans. Il a com­men­cé le mé­tier comme apprenti à 15 ans. En 1996, il entre à la char­cu­te­rie Pa­tard comme ou­vrier. Moins de 10 ans après, Laurent la re­prend sous son nom avec son épouse Na­tha­lie.

De­puis cette fa­meuse an­née 2015, il ac­cu­mule les ré­com­penses, les di­plômes, les mé­dailles, les coupes… Plus d’une qua­ran­taine au to­tal. Pour ses rillettes, son boudin blanc, son an­douillette, son boudin noir, ses tripes, son an­douille, son pâ­té de foie, son pâ­té de cam­pagne… Ren­contre avec cet ar­ti­san aux doigts d’or.

Les Alpes Man­celles : Vou­lez-vous bien nous don­ner votre re­cette ?

Laurent Lou­vel : Pas en­tiè­re­ment… Mais je peux ce­pen­dant vous confier une as­tuce. Pour une bonne sau­cisse, il faut trois mor­ceaux de viande de porc dif­fé­rents… Sel et poivre évi­dem­ment et oi­gnons et per­sil pour les per­sillées.

Les A.M. : Qu’est-ce que ça vous fait, cette vic­toire ?

L. L. : Je suis très content! Ce­la veut dire que mon pro­duit est ex­cellent. C’est une bonne chose de par­ti­ci­per aux con­cours, car quand on re­çoit ses notes, on es­saie de re­mé­dier là où c’est moins bon. Les AM : Et vous, Na­tha­lie ? Na­tha­lie Lou­vel : Je suis très fière de mon ma­ri. C’est aus­si la ré­com­pense de son pro­fes­sion­na­lisme, de son per­fec­tion­nisme.

Les AM : Avez-vous tous deux d’autres am­bi­tions ?

L.L. & N.L. : Nous ai­me­rions pas­ser le re­lais. Trans­mettre le sa­voir-faire à des jeunes. Même si le mé­tier nous plaît, chan­ger un peu de voie, re­de­ve­nir sa­la­riés. C’est un tra­vail très fa­ti­gant, ne se­rait-ce que pour les ho­raires.

En ef­fet, la sau­cisse et tout l’éta­lage sont al­lé­chants, ap­pé­tis­sants… En en­trant dans la bou­tique, les odeurs donnent en­vie de tout ache­ter.

Laurent est là dès 6 heures du ma­tin pour éplu­cher les lé­gumes, ha­cher, émin­cer, tour­ner les sauces, cuire les rillettes, le boudin, faire les mousses au cho­co­lat, cui­si­ner les plats pré­pa­rés.. Ici tout est « fait mai­son ». Seule ex­cep­tion : les sau­cis­sons secs. Les porcs La­bel Rouge viennent de Ché­ran­cé. De­puis 30 ans, Laurent tient le rythme 6 h- 20h30, sans comp­ter les re­pas de soi­rées qu’il four­nit en trai­teur et qui se pro­longent pour lui jus­qu’à mi­nuit ou 1 heure du ma­tin.

Pour­tant, Na­tha­lie et Laurent se veulent « pe­tits trai­teurs de cam­pagne ». Avec une feuille de route. « Nous pré­fé­rons la qua­li­té, le fait-mai­son, aux pro­duc­tions in­dus­triels plus tape à l’oeil, mais bien moins sa­vou­reuses.

Pra­tique : Char­cu­te­rie des Alpes Man­celles, 15, rue Gam­bet­ta 72 130 Fres­nay sur Sarthe. 02 43 97 21 66.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.