Me­na­cés avec un cou­teau et un sabre

Trois jeunes gens ont été condam­nés à de la pri­son par le tri­bu­nal de Dieppe ven­dre­di der­nier. Ils avaient me­na­cé une jeune femme et son ami avec un cou­teau et un sabre.

Les Informations Dieppoises - - Tribunal - M. DS.

C’est en pleurs qu’elle ra­conte l’agres­sion dont elle a été vic­time. Car l’émo­tion, cinq mois après les faits, est en­core très vive. Ce soir du 24 août der­nier, une jeune Diep­poise a été vi­ve­ment prise à par­tie par trois in­di­vi­dus. La scène s’est pas­sée rue Des­ce­liers alors qu’elle pro­me­nait son chien en fin d’après­mi­di.

L’une des trois per­sonnes – âgées de 19 à 22 ans – a vou­lu faire peur à son ani­mal : « Je lui ai de­man­dé d’ar­rê­ter. Il m’a alors in­sul­tée, trai­tée de tous les noms, avant de sor­tir un cou­teau et de me cra­cher au vi­sage » ra­conte-t-elle ven­dre­di 6 jan­vier au tri­bu­nal.

« La loi, c’est moi qui la fais »

Trau­ma­ti­sée, la jeune femme ap­pelle son pe­tit ami pour lui ra­con­ter l’agres­sion. Ce der­nier part à la re­cherche des trois in­di­vi­dus qui, entre-temps, ont été re­joints par une qua­trième per­sonne. Il fi­nit par tom­ber sur eux et leur de­mande une ex­pli­ca­tion.

C’est alors au tour du pe­tit ami d’être lui aus­si me­na­cé par un sabre que « l’on m’a mis au ni­veau du coup et du tho­rax » té­moigne-t-il. Les quatre in­di­vi­dus en res­tent là, mais ils me­nacent tou­te­fois de s’en prendre phy­si­que­ment aux deux vic­times si elles vont por­ter plainte : « La loi, c’est moi qui la fais ici, pas les flics » leur avait lan­cé l’un d’eux.

Ven­dre­di au tri­bu­nal, sur les trois pré­ve­nus pour­sui­vis – l’un a dé­jà été ju­gé par le tri­bu­nal des mi­neurs – un seul a fait le dé­pla­ce­ment. Le pro­cu­reur de­mande au tri­bu­nal d’ap­pli­quer la plus grande sé­vé­ri­té face à ce trio « au mode opé­ra­toire dé­tes­table » . Il ré­clame un an de pri­son avec man­dat d’ar­rêt pour le prin­ci­pal agres­seur et six mois pour les deux autres.

Face au trau­ma­tisme im­por­tant de ses clients – la jeune femme a même dé­mé­na­gé de Dieppe – la par­tie ci­vile ré­clame 5 000 € pour cha­cune des vic- times au titre du pré­ju­dice mo­ral.

Le prin­ci­pal agres­seur a été condam­né à un an de pri­son, les deux autres à six et trois mois de pri­son avec sur­sis. Ils de­vront en outre ver­ser so­li­dai­re­ment à cha­cune des vic­times 600 € pour pré­ju­dice mo­ral et 300 € pour leurs frais de jus­tice.

L’af­faire a été ju­gée ven­dre­di der­nier par le tri­bu­nal de Dieppe.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.