Eau po­table, as­sai­nis­se­ment et une nou­velle dé­mis­sion

À l’ordre du jour du der­nier conseil mu­ni­ci­pal de Bac­que­ville-en-Caux : le point sur les tra­vaux d’as­sai­nis­se­ment et l’eau po­table. Mais aus­si une nou­velle dé­mis­sion avec le re­trait de Syl­vie Fou­cart.

Les Informations Dieppoises - - Bacqueville -

Ce n’est pas for­cé­ment un ca­deau de bonne an­née pour le maire Etienne De­la­rue, une nou­velle dé­mis­sion est en­re­gis­trée au sein de l’équipe mu­ni­ci­pale. Syl­vie Fou­cart a en ef­fet adres­sé, par lettre re­com­man­dée en mai­rie et à la sous-pré­fec­ture, sa vo­lon­té de se re­ti­rer de la scène po­li­tique lo­cale.

« Ce n’est une sur­prise pour per­sonne car elle était très peu pré­sente aux réunions du conseil mu­ni­ci­pal » , sou­ligne le maire qui re­grette ce­pen­dant cette dé­ci­sion. « Sa dé­mis­sion était connue d’avance, elle était là pour com­plé­ter la liste et elle avait an­non­cé qu’elle par­ti­rait en cours de route » , dé­clare Ch­ris­tian Bar­na­bé.

Comp­teurs d’eau chan­gés

Entre les pou­voirs don­nés par les uns et les dé­mis­sions des autres, force est de consta­ter qu’il y a de moins en moins de monde au­tour de la table du conseil mu­ni­ci­pal. Ce mer­cre­di 4 jan­vier, ils étaient dix.

La réunion a dé­mar­ré par l’in­ter­ven­tion de M. Mon­nier du ca­bi­net So­get­ti, en charge de pré­sen­ter la mise en place de la dé­lé­ga­tion de ser­vice pu­blic pour l’eau po­table et l’as­sai­nis­se­ment à comp­ter du 1er mars pro­chain.

La pro­cé­dure d’ap­pel d’offres a dé­mar­ré le 2 août par un ap­pel à can­di­da­tures. La com­mis­sion a sta­tué sur Veo­lia, l’offre la mieux di­sante concer­nant l’eau po­table. Le choix porte sur un ser­vice avec té­lé-re­lève qui n’au­ra pas d’in­ci­dence sur le ta­rif ac­tuel.

Tous les comp­teurs d’eau vont être chan­gés dans un dé­lai de deux ans. Les nou­veaux se­ront équi­pés de têtes émet­trices qui per­met­tront à Veo­lia mais aus­si aux consom­ma­teurs d’avoir une ana­lyse de la consom­ma- tion d’eau en di­rect. Dès qu’un foyer au­ra une consom­ma­tion ex­ces­si­ve­ment anor­male, il en se­ra aler­té ce qui évi­te­ra à l’ave­nir d’avoir à payer des fac­tures im­por­tantes en cas de fuite.

Pour l’as­sai­nis­se­ment, le choix porte sur la so­cié­té Ikos, la ga­ran­tie de ser­vice est su­pé­rieure aux autres can­di­dats et le ta­rif ap­pli­qué se­ra in­fé­rieur au prix ac­tuel.

M. Mon­nier du ca­bi­net So­get­ti (à gauche) a pré­sen­té les ré­sul­tats d’ap­pels d’offres de la dé­lé­ga­tion de ser­vice pu­blic.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.