« C’est un dé­pay­se­ment fas­ci­nant »

Ils ont dé­ci­dé d’al­ler se res­sour­cer à VTT à trois heures d’avion de Pa­ris. Les Diep­pois Na­tha­lie Ven et Jean-Ma­rie Cribelier ont été fas­ci­nés par l’hos­pi­ta­li­té des Ma­ro­cains et la beau­té des pay­sages.

Les Informations Dieppoises - - Sports - Ch. Q

On peut se re­le­ver d’un can­cer et ef­fec­tuer un voyage spor­tif dé­pay­sant.

C’est le chal­lenge que Na­tha­lie Ven s’est lan­cé avec son époux, Jean-Ma­rie Cribelier. Ils ont par­cou­ru près d’un mil­lier de ki­lo­mètres en­semble, de Mar­ra­kech à Aga­dir, en pas­sant par l’Est et le Sud du Ma­roc.

A leur ar­ri­vée à Mar­ra­kech, nos deux vé­té­tistes dé­couvrent la marche verte : « Des groupes folk­lo­riques étaient sur la place Je­maa el Fna et des échoppes et gar­gotes nous pro­po­saient à boire et à man­ger » . Di­rec­tion en­suite le col u TI­zi n’Test à 2 100 mètres d’al­ti­tude pour une des­cente pé­rilleuse à VTT sur les cailloux.

Au coeur de la plaine du Souss, à Ta­rou­dant, la Mé­di­na est ani­mée et Na­tha­lie comme Jean- Ma­rie res­sentent « une vé­ri­table plé­ni­tude. Ici, la vie n’a pas chan­gé de­puis des siècles même si le Ma­roc est en­tré lui aus­si dans l’ère du nu­mé­rique » . La longue mon­tée dans l’An­ti At­las s’ef­fec­tue avec des crampes. Nos vé­té­tistes calent mais un « grand taxi » -comme disent les Ma­ro­cains­leur per­met d’at­teindre le som­met. A 2 000 mètres d’al­ti­tude, à Igherm, la nuit est froide.

Des pay­sages gran­dioses…

Puis il y a Ta­fraoute, ville ré­pu­tée pour ses gros blocs de gra­nits et ses pay­sages gran­dioses. Après ces ef­forts dans la mon­tagne, Na­tha­lie et Jean-Ma­rie se rap­prochent de la mer après une des­cente me­nant à Tiz­nit. Après un bain de mer à une tem­pé­ra­ture de 20 °C, la ré­cu­pé­ra­tion est à l’ordre du jour avec un re­pas de pois­sons frits et un cous­cous.

Il faut re­mon­ter vers Ta­fraoute et re­des­cendre en deux jours à Aga­dir, soit une distance de 150 ki­lo­mètres à cou­vrir. Il y a de belles des­centes mais aus­si quelques cô­tés qui cassent bien les « pattes » jus­qu’au mo­ment de re­joindre Aga­dir. Un bain, des marches et de nou­velles ran­don­nées à VTT sont à l’ordre du jour.

Il est alors temps pour Na­tha­lie Ven de ren­trer seule en France pour re­prendre son tra­vail à La Poste. Jean-Ma­rie Cribelier pour­suit le pé­riple seul pour s’of­frir 800 ki­lo­mètres sup­plé­men­taires en met­tant le cap sur l’Est ma­ro­cain, vers le pays des mille Cas­bahs. Il dé­couvre les ré­gions se­mi- arides puis Ouar­za­zate, vi­si­tant la belle oa­sis de Fint. Le dé­cor est ma­jes­tueux.

« Beau­coup de bien­veillance au­tour de nous »

Puis il lui faut re­mon­ter dans l’At­las vers Bou­tha­rar avant la val­lée du Da­dès et Boul­mane du Dades. Jean-Ma­rie ré­cu­père un peu de ses ef­forts à Ouar­za­zate puis ef­fec­tue 200 ki­lo­mètres en deux jours pour ral­lier Mar­ra­kech, lieu d’ar­ri­vée avant de re­joindre la France.

« Jean- Ma­rie a ef­fec­tué 1 600 ki­lo­mètres en quatre se­maines contre 800 pour moi du­rant la pre­mière par­tie de notre voyage à VTT, in­dique Na­tha­lie Ven. Un be­soin fort de vivre, de se re­trou­ver et d’al­ler à la ren­contre des autres nous ani­mait. Le tout, en s’orien­tant à l’an­cienne, avec des cartes, le so­leil et la bous­sole » .

De ce pé­riple, les deux spor­tifs diep­pois re­tiennent aus­si le fait que « contrai­re­ment à ce que l’on en­tend par­tout, on peut voya­ger seuls et à vé­lo en toute sé­cu­ri­té dans un pays mu­sul­man. Il y eut tou­jours beau­coup de bien­veillance au­tour de nous. Nous avons pu man­ger et nous lo­ger de ma­nière saine et tou­jours à bon mar­ché » .

Ef­fec­tuer ce genre de voyage à VTT fut pour Na­tha­lie Ven et Jean-Ma­rie Cribelier « un dé­pay­se­ment fas­ci­nant. Nous ai­mons té­moi­gner de ce que nous avons vé­cu car c’est to­ta­le­ment contraire aux idées re­çues » .

Jean-Ma­rie Cribelier a trou­vé la route du dé­pay­se­ment to­tal.

Na­tha­lie Ven se sou­vien­dra long­temps de ce pé­riple au Ma­roc.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.