Un Diep­pois dans « Jeanne d’Arc, l’opé­ra-rock »

Le Diep­pois Tho­mas Fou­cout, 23 ans, est pas­sion­né de chant. Après s’être illus­tré dans l’émis­sion de Na­gui N’ou­bliez pas les pa­roles, il a in­té­gré une troupe et monte sur scène dans la co­mé­die mu­si­cale Jeanne d’Arc, l’opé­ra-rock.

Les Informations Dieppoises - - La Une - Pro­pos re­cueillis par Vé­ro­nique We­ber

Vous êtes Diep­pois ?

Oui, je suis né à Dieppe. Et en­suite j’ai par­cou­ru la Nor­man­die dans le Cal­va­dos et la Sei­neMa­ri­time, no­tam­ment à Rouen, pour mes études de mu­si­co­lo­gie. Au­jourd’hui, je suis re­ve­nu à Dieppe. Je tra­vaille au ly­cée du Golf et en pa­ral­lèle, je suis des cours par cor­res­pon­dance pour de­ve­nir chef de pro­jet dans l’évé­ne­men­tiel. Vous chan­tez de­puis long­temps ?

De­puis tou­jours ! Ma mère dit que je chan­tais avant de sa­voir par­ler. Et je fais de la scène de­puis l’âge de 14 ans. C’est d’ailleurs ma mère qui m’a ins­crit pour mon pre­mier concours de chant à Pluie d’étoiles à Ver­non (Eure). En­suite, j’ai fait mon pe­tit bon­homme de che­min, j’ai par­ti­ci­pé à des concours. Et puis il y a deux ans, j’ai eu la chance de par­ti­ci­per à l’émis­sion de Na­gui sur France 2, N’ou­bliez pas les pa­roles. Quel a été votre par­cours dans cette émis­sion ?

Je suis de­ve­nu maes­tro [ le ga­gnant qui s’op­pose à l’émis­sion sui­vante à un chal­len­ger] et j’ai fait 13 émis­sions en tout. J’ai alors ga­gné 35 000 € et sur­tout, ça m’a don­né une vi­si­bi­li­té. Par la suite, j’ai don­né des concerts un peu par­tout en France. Et j’ai re­joint un groupe d’autres maes­tros pour don­ner des concerts comme en sep­tembre der­nier à Argelès-sur-Mer. Nous avons pré­vu que chaque maes­tro or­ga- nise un concert dans sa ré­gion d’ori­gine, je compte en pro­gram­mer un en Nor­man­die à la fin de l’an­née pro­chaine. Aviez-vous pris des cours de chant ?

Non, je suis com­plè­te­ment au­to­di­dacte. J’ai juste été ins­crit un an au conser­va­toire de Rouen, mais c’était plus pour des conseils que pour de vé­ri­tables cours. J’ai éga­le­ment fait par­tie d’un ate­lier chant lorsque j’étais au col­lège. Com­ment vous êtes-vous re­trou­vé dans la co­mé­die mu­si­cale Jeanne d’Arc l’opé­ra-rock, ac­tuel­le­ment pré­sen­tée à Dar­né­tal tous les week-ends de no­vembre ?

C’est une amie qui tient le rôle de Jeanne d’Arc. Lors­qu’elle a su qu’ils re­cher­chaient un chan­teur pour te­nir le rôle de Charles VII, elle m’en a par­lé. J’ai pas­sé le cas­ting et j’ai été pris. Nous avons dé­bu­té les ré­pé­ti­tions le 5 fé­vrier et nous sommes sur scène de­puis le week-end der­nier à Dar­né­tal, le sa­me­di à 20 h 30 et le di­manche à 16 h 30. Nous pour­rions avoir d’autres dates par la suite. Le spec­tacle est pro­duit par Vé­ro­nique Saint-Ger­main, qui chante aus­si, et mis en scène par Si­do­nie Deve. Nous sommes sept dans la troupe. Vous avez un pro­jet d’al­bum ?

Ef­fec­ti­ve­ment, j’ai un al­bum en pré­pa­ra­tion. Je suis épau­lé par la pro­duc­trice de la co­mé­die mu­si­cale qui est éga­le­ment com­po­si­trice. J’es­père pou­voir le sor­tir après l’été 2018. C’est de la va­rié­té fran­çaise, de la pop, avec des in­fluences Gré­go­ry Le­mar­chal. Dans mes concerts, je ne fai­sais jus­qu’alors que des re­prises, mais de­puis quelque temps j’in­clus pro­gres­si­ve­ment des com­po­si­tions per­son­nelles.

(©Thier­ry Chion)

Tho­mas Fou­cout, un Diep­pois de 23 ans, tient le rôle de Charles VII dans une co­mé­die mu­si­cale sur l’his­toire de Jeanne d’Arc.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.