Ex­cep­tion fran­çaise

Les Inrockuptibles - - Séries - O. J.

Plu­tôt que de se plaindre éter­nel­le­ment du ni­veau des sé­ries fran­çaises en mode “on n’y ar­ri­ve­ra ja­mais”, cer­tains es­saient de com­prendre quel sys­tème nous a me­nés là et quels es­poirs sont per­mis. C’est le cas de Pierre Ziem­niak. Son livre plu­tôt iro­ni­que­ment ti­tré Ex­cep­tion fran­çaise scanne soixante ans d’his­toires des sé­ries en France, prin­ci­pa­le­ment cô­té cou­lisses (choix po­li­tiques des chaînes, phi­lo­so­phie de pro­duc­tion, ten­dances lourdes, etc.), ce qui en fait un genre de ma­nuel per­ti­nent à l’usage de tous les ac­teurs du do­maine ou des simples ob­ser­va­teurs plus ou moins per­plexes. En plus d’ex­pli­quer com­ment l’im­por­tance du ci­né­ma a glo­ba­le­ment em­pê­ché de prendre la té­lé hexa­go­nale au sé­rieux, tout en per­pé­tuant par exemple la culture peu contem­po­raine des épi­sodes de 90 mi­nutes, Ziem­niak pointe du doigt des tares struc­tu­relles, avec no­tam­ment ce chiffre fou : en France, seuls 3 % du bud­get d’une sé­rie sont consa­crés à l’écri­ture, contre en­vi­ron 10 % aux Etats-Unis ! Nom­breux exemples à l’ap­pui, Ex­cep­tion fran­çaise en­tre­prend une plon­gée as­sez in­édite à cette échelle dans le monde mer­veilleux des sé­ries fran­çaises, de Plus belle la vie au Bu­reau des lé­gendes. Tout en no­tant des pro­grès à la fois es­thé­tiques et in­dus­triels, l’au­teur pro­pose cette conclu­sion sé­vère mais juste : “Si le pes­si­misme ab­so­lu n’est pas de ri­gueur, l’au­dio­vi­suel fran­çais doit se res­sai­sir s’il veut rat­tra­per ses voi­sins eu­ro­péens.”

Ex­cep­tion fran­çaise – De Vi­docq au Bu­reau des lé­gendes : 60 ans de sé­ries de Pierre Ziem­niak (Ed. Ven­dé­miaire) 216 pages, 20 €

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.