MOINS CHER QUE LA RIVE EST

RIVE OUEST : SÉVRIER, SAINT-JORIOZ, LATHUILE

L'Express (France) - Immobilier - - Annecy Immobilier -

Au pied du mont en­nei­gé du Sem­noz et au bord du lac d’an­ne­cy, les com­munes de Sévrier et Saint-jorioz sont tra­di­tion­nel­le­ment plus abor­dables que celles de la rive est. Les rai­sons? « Un moindre en­so­leille­ment et des em­bou­teillages qui ral­longent les temps de par­cours, no­tam­ment pour les fron­ta­liers », ré­pond Ste­phan de Meyer, de l’agence du même nom, spé­cia­li­sée en im­mo­bi­lier de pres­tige. A Sévrier, les ap­par­te­ments an­ciens s’échangent aux alen­tours des 3800 € le mètre car­ré. S’agis­sant des mai­sons, nom­breuses au bord du « lac bleu », le prix moyen s’élève à 4400 € le mètre car­ré. Près de la route de la Plage, une de­meure de 130 m2, si­tué sur un ter­rain de 1000m2 avec vue im­pre­nable sur le lac, a été ache­tée par un cadre tra­vaillant à An­ne­cy pour 523000 €, ga­rage com­pris (4023 € le mètre car­ré). La mai­son né­ces­si­tait des tra­vaux de ré­fec­tion.

Sur les pentes du Sem­noz, les prix prennent de la hau­teur. Route de Ces­se­naz, une mai­son d’ar­chi­tecte des an­nées 1980, de 254 m2, avec un « sé­jour ca­thé­drale », une vue dé­ga­gée sur le lac et un ter­rain de près de 4000m2, a dé­pas­sé le mil­lion d’eu­ros (1,05 exac­te­ment, soit 4133 € le mètre car­ré). Route du col de Les­chaux, un ter­rain de 1000m2 a trou­vé pre­neur à 260000 €. A ce prix, la vue sur le lac et les mon­tagnes de la rive y était « épous­tou­flante », as­sure l’agent qui a sui­vi la tran­sac­tion.

En pour­sui­vant vers le sud, à en­vi­ron 9 ki­lo­mètres du centre d’an­ne­cy (mais à plus de trente mi­nutes en voi­ture aux heures de pointe), la com­mune de Saint-jorioz est, tout comme sa voi­sine Sévrier, com­po­sée de plu­sieurs ha­meaux. Sur les rives du Lau­don, ce 4-pièces de 131m2 si­tué au der­nier étage d’une co­pro­prié­té de 2009, avec vue sur les mon­tagnes, s’est ven­du pour 550000 € (4198 € le mètre car­ré). Un peu plus bas, dans le bourg, à deux pas du lac, dans une mai­son di­vi­sée en deux, un 2-pièces de 74m2 do­té d’un double-sé­jour, avec un jar­din de 200m2 mais ne dis­po­sant pas de la vue sur le lac, a été ache­té par un pri­mo- ac­cé­dant pour 250000 € (3 378 € le mètre car­ré). Route du Villard, à proxi­mi­té des écoles, cette belle mai­son de ville des an­nées 1900, de 350m2, avec 1600m2 d’un ter­rain plat, a ta­pé dans l’oeil d’un mé­nage de la ré­gion : « C’était un bien que l’on trouve très ra­re­ment à la vente, mais il était en mau­vais état », pré­cise l’agent qui a sui­vi la tran­sac­tion. N’em­pêche. Mal­gré les tra­vaux à pré­voir, la mai­son s’est ven­due à 750000 € (2493 € le mètre car­ré).

Vous vou­lez rê­ver un peu? Un ache­teur étran­ger s’est of­fert pour 1,6 mil­lion d’eu­ros (8 888 € le mètre car­ré, tout de même) un cha­let de 180 m2 en bois vert, ty­pique de la Haute- Sa­voie. Son ter­rain de 1000 m2 bor­dait le lac et dis­po­sait d’un pon­ton pri­va­tif. On peut trou­ver moins cher : à l’ex­tré­mi­té sud du lac, soit à une de­mi-heure en voi­ture d’an­ne­cy, dans le vil­lage de Lathuile, un jeune couple de pri­mo-ac­cé­dants a fait une bonne af­faire en ache­tant pour 297000 € une mai­son de 80m2 aux combles amé­na­geables, avec un ter­rain de 1500 m2 of­frant une belle vue dé­ga­gée sur le lac (3 712 € le mètre car­ré).

Abor­dable A Se­vrier, le mètre car­ré dans une mai­son coûte en­vi­ron 4 400 €.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.