UN PO­TEN­TIEL ÉLE­VÉ

LA GARE, LA­FAYETTE

L'Express (France) - Immobilier - - Angers Immobilier -

Il y a quinze ans, per­sonne ne vou­lait ha­bi­ter dans le quar­tier de la gare d’an­gers-saint-laud. Au­jourd’hui, les biens qui y sont mis en vente s’ar­rachent », se ré­jouit Me Jean Pi­ro­tais, pré­sident dé­lé­gué de la chambre in­ter­dé­par­te­men­tale des no­taires du Maine- et-loire. La rai­son? « L’ef­fet TGV, bien sûr… » Par le rail, An­gers n’est, en ef­fet, si­tué qu’à 1h40 de la ca­pi­tale, à 40 mi­nutes du Mans et à seule­ment 30 mi­nutes de Nantes. Rien d’éton­nant, dans ces condi­tions, à ce qu’une bonne par­tie de la clien­tèle du sec­teur soit consti­tuée de cadres, d’in­gé­nieurs et de pro­fes­sions li­bé­rales qui prennent ré­gu­liè­re­ment le train. Ave­nue Tur­pin-deC­ris­sé, juste en face de la gare, une jeune cadre a ré­cem­ment ache­té un 54-m2 dans un état cor­rect pour 134000 € (2481 € le mètre car­ré). Les lo­ge­ments de stan­ding sont évi­dem­ment plus chers. Place de la Vi­si­ta­tion, au der­nier étage d’un im­meuble ré­cent si­tué à seule­ment trois mi­nutes à pied de la gare, un 121-m2 d’ex­cep­tion a trou­vé pre­neur à 435000 € (3600 € le mètre car­ré). En plus de la qua­li­té de sa construc­tion et de sa si­tua­tion idéale, l’ap­par­te­ment dis­pose d’une ter­rasse de 70 m2 et d’un double ga­rage.

S’ajoutent aux ac­tifs en re­cherche de lo­ge­ment quelques re­trai­tés et un fort contin­gent d’in­ves­tis­seurs lo­ca­tifs. Mal­gré les tra­vaux de ra­fraî­chis­se­ment à pré­voir, un couple de se­niors a, par exemple, ache­té un 79-m2 du quar­tier La­fayette pour 176000 € (2227 € le mètre car­ré). A deux pas de là, des re­trai­tés ont je­té leur dé­vo­lu sur un loft conçu dans les an­nées 1970, en­tiè­re­ment ré­no­vé, avec un bal­con et une ter­rasse de 142m2. Le prix : 399000 € (2809 € le mètre car­ré). Rue d’ié­na, un in­ves­tis­seur lo­ca­tif a, lui, ache­té pour 426000 € un im­meuble en­tier à ré­no­ver, d’une sur­face de 210m2 (2 030 € le mètre car­ré). « Il y a en­core deux ans, per­sonne n’était in­té­res­sé par ce type de pro­duit », confie Syl­vain Mi­gné, di­rec­teur de l’agence Era Im­mo­bi­lier. Rue Hoche, un autre im­meuble à re­ta­per avant sa mise en lo­ca­tion, ce­lui- ci d’une sur­face de 230 m2, est par­ti à 440000 € (2050 € le mètre car­ré). Un bon pla­ce­ment éga­le­ment. A proxi­mi­té de la gare, le prix d’un ap­par­te­ment à louer peut grim­per jus­qu’à 10€ le mètre car­ré. Au nord-est de la gare, au coin de la rue De­laage et de la rue Ta­lot, à la place d’un bâ­ti­ment bien­tôt ra­sé s’élè­ve­ra un im­meuble pro­po­sant des « pres­ta­tions haut de gamme. » Des T 3 et T 4 sont pro­po­sés ac­tuel­le­ment sur plan à des prix qui tu­toient les… 5000 € le mètre car­ré.

Re­nais­sance Au­tre­fois, la proxi­mi­té de la gare (ici, place de la Vi­si­ta­tion) n’était pas consi­dé­rée comme un atout. Au­jourd’hui, avec le TGV qui rap­proche Pa­ris, Nantes ou Le Mans, les lo­ge­ments s’ar­rachent et les prix flambent.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.