Me Cla­rysse Win­ck­ler-azou­lay, dé­lé­guée à la com­mu­ni­ca­tion de la chambre des no­taires des Alpes-ma­ri­times.

L'Express (France) - Immobilier - - Nice Cannes Antibes Immobilier -

L’ex­press Comment se porte le mar­ché im­mo­bi­lier de la Côte d’azur ?

Mieux qu’il y a deux ans. La re­prise consta­tée en 2016 se ren­force cette an­née. Sti­mu­lées par le re­tour des in­ves­tis­seurs, les ventes concernent sur­tout les pe­tites et moyennes sur­faces, 80 % d’entre elles por­tant sur des ap­par­te­ments, du stu­dio au 3-pièces. Long­temps plom­bé par des prix d’ap­pel trop éle­vés, le mar­ché des mai­sons re­dé­marre dou­ce­ment.

L’ex­press Quid des prix ?

De­puis quatre ans, ils étaient en baisse par­tout. A Nice, les ta­rifs des ap­par­te­ments ont conti­nué de s’in­flé­chir lé­gè­re­ment au cours du pre­mier tri­mestre 2017. Mais ils ont aug­men­té de 1,5% à Cannes et à An­tibes. S’agis­sant des mai­sons, les prix sont tou­jours en baisse à Nice et à An­tibes. A Cannes, en re­vanche, ils re­montent net­te­ment. Le pro­fil des ache­teurs n’est pas le même par­tout. A Nice, les non-ré­si­dents, fran­çais ou étran­gers, cô­toient les ache­teurs lo­caux. A An­tibes, ce sont sur­tout des jeunes ac­tifs qui achètent. A Juan-les-pins, au Cap d’an­tibes et à Cannes, les non-ré­si­dents, sur­tout étran­gers, do­minent lar­ge­ment. Ma­ni­fes­te­ment, ils font un re­tour en force…

L’ex­press Comment voyez-vous l’ave­nir ?

La tra­di­tion­nelle pause élec­to­rale a été de courte du­rée. En juin, les pro­messes de vente sont re­par­ties à la hausse. Je suis donc op­ti­miste pour ce qui concerne l’an­née 2017. Le ni­veau his­to­ri­que­ment bas des taux d’in­té­rêt et sa re­mon­tée pos­sible ex­pliquent ce dy­na­misme. Ceux qui ont un pro­jet im­mo­bi­lier n’ont pas in­té­rêt à le dif­fé­rer pour pro­fi­ter de condi­tions en­core très fa­vo­rables. Pro­pos re­cueillis par F.-X. B.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.