LE MO­RAL EST AU BEAU FIXE

LA RO­CHELLE, ÎLE DE RÉ

L'Express (France) - Immobilier - - La Rochelle Immobilier -

LE RYTHME DES VENTES RESTE SOU­TE­NU À LA RO­CHELLE ET À L’ÎLE DE RÉ. AT­TI­RÉS PAR UN MAR­CHÉ DE LA LO­CA­TION FLO­RIS­SANT, LES IN­VES­TIS­SEURS AF­FLUENT DANS LES QUAR­TIERS LES PLUS CO­TÉS. MAIS DES SIGNES DE SUR­CHAUFFE TA­RI­FAIRE S’Y FONT DÉ­JÀ SEN­TIR.

5000 € Le prix mi­ni­mal du mètre car­ré des biens de pres­tige du centre ro­chel­lois.

Des tours mé­dié­vales mon­dia­le­ment cé­lèbres, un centre his­to­rique riche d’un pa­tri­moine ar­chi­tec­tu­ral éta­bli entre les XVE et XVIIIE siècles, des quar­tiers aé­rés et ver­doyants, un im­mense port de plai­sance – le plus grand d’eu­rope –, un en­so­leille­ment maxi­mal… A ce­la s’ajoute la proxi­mi­té des îles de Ré, d’olé­ron et d’aix : trois pa­ra­dis pour ama­teurs de voile, de far­niente et de ro­chers à huîtres. Rien d’éton­nant, dans ces condi­tions, à ce que la bien­nom­mée « Porte Océane » at­tire chaque an­née plus de 4,5 mil­lions de tou­ristes, par­mi les­quels un nombre gran­dis­sant de plai­san­ciers et de fes­ti­va­liers. La Ro­chelle s’est en ef­fet bâ­ti une ré­pu­ta­tion d’ex­cel­lence en ma­tière d’évé­ne­ments cultu­rels et spor­tifs. Chaque an­née, des di­zaines de mil­liers de per­sonnes se pressent aux Fran­co­fo­lies, au Fes­ti­val in­ter­na­tio­nal du film de La Ro­chelle, à des concerts de jazz, des com­pé­ti­tions de voile et des ma­ni­fes­ta­tions de vieux grée­ments. At­ti­rés par le dy­na­misme et la qua­li­té de vie ro­che­laise, ils sont éga­le­ment de plus en plus nom­breux a y ac­qué­rir une ré­si­dence prin­ci­pale ou se­con­daire, voire une sur­face à louer à des va­can­ciers ou à l’un des 8600 étu­diants que compte la ville : « Le mar­ché du lo­ge­ment a le vent en poupe », se ré­jouit à ce pro­pos Geof­froy Mar­chal, le di­rec­teur de la Bourse de l’im­mo­bi­lier à La Ro­chelle.

Il faut dire qu’il bé­né­fi­cie aus­si, cette an­née, d’une conjonc­ture ex­trê­me­ment fa­vo­rable. Sur le plan na­tio­nal, les taux d’in­té­rêt d’em­prunt sont tou­jours aus­si bas et les­me­sures d’in­ci­ta­tion à l’achat prises par l’an­cien gou­ver­ne­ment Hol­lande en di­rec­tion des pri­mo-ac­cé­dants (prêt à taux zé­ro) et des in­ves­tis­seurs lo­ca­tifs (loi de dé­fis­ca­li­sa­tion Pi­nel) ont fi­ni par por­ter leurs fruits : « La de­mande por­tant sur les biens neufs est en aug­men­ta­tion constante », confirme Geof­froy Mar­chal. Les in­ves­tis­seurs achètent aux alen­tours de 4500 € le mètre car­ré les T 2 et T 3 neufs ou ré­cents com­mer­cia­li­sés à proxi­mi­té des cam­pus uni­ver­si­taires. « Ils les loue­ront aux étu­diants tout au long de l’an­née, puis à la se­maine, l’été, aux es­ti­vants », in­dique Lau­rence Mar­tin, de l’agence Nexi­ty. Ce­rise sur le gâ­teau : de­puis la mise en ser­vice, en juillet der­nier, de la LGV Pa­ris-bor­deaux, La Ro­chelle n’est plus qu’à deux heures et de­mie en train de la ca­pi­tale. Consé­quence : « Les ac­qué­reurs fran­ci­liens sont éga­le­ment de plus en plus pré­sents sur le mar­ché », pré­cise Ch­ris­tophe Gaillard, de l’agence

La­fo­rêt. Comme ce couple ve­nu de Pa­ris, qui s’est of­fert pour 1,8 mil­lion d’eu­ros cette belle de­meure de 250m2 bâ­tie le long de l’al­lée du Mail. En centre-ville et du cô­té de la Ville-en-bois, les re­trai­tés cha­ren­tais et pa­ri­siens s’ar­rachent les ap­par­te­ments de stan­ding si­tués dans les hô­tels par­ti­cu­liers de pres­tige ou pos­sé­dant la vue sur les tours em­blé­ma­tiques du Vieux-port. Les prix ? Entre 5000… et 9000 € le mètre car­ré se­lon la qua­li­té et l’em­pla­ce­ment du bien!

Trop cher? Il faut alors s’aven­tu­rer vers des quar­tiers moins connus pour trou­ver son bon­heur. A Tas­don, des ap­par­te­ments des an­nées 1990 sont pro­po­sés à moins de 2800 € le mètre car­ré. Au nord du parc Char- ruyer, vers Trom­pette ou Fé­tilly, on trouve des pe­tites échoppes aux alen­tours de 250000€. Vers le Pont de l’ile de Ré, dans les quar­tiers de la Pal­lice et de Le­leu, les jeunes ac­tifs et les fa­milles au bud­get ser­ré dé­ni­che­ront des lo­ge­ments cor­rects à des ta­rifs qui dé­passent ra­re­ment les 2500 € le mètre car­ré. On est évi­dem­ment loin des prix de l’île de Ré, où le mètre car­ré conti­nue de culmi­ner à plus de 4500 €. La de­mande est par­ti­cu­liè­re­ment vive dans la par­tie sud de l’île, moins ex­po­sée aux inon­da­tions. Au centre et au nord, les biens si­tués dans les zones à risque ont certes per­du de la va­leur. Mais les prix des biens d’ex­cep­tion y dé­passent en­core al­lé­gre­ment 1 mil­lion d’eu­ros.

Dy­na­misme Le nombre de com­pro­mis de vente a été mul­ti­plié par trois en l’es­pace d’un an.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.