Man­ches­ter, lieu de tous les dan­gers

L'Histoire - - Événement -

Les villes in­dus­trielles com­men­cèrent, dans la pre­mière moi­tié du xixe siècle, à être pré­sen­tées sous un jour bien par­ti­cu­lier et ins­pi­rèrent d’in­nom­brables por­traits qui en firent le lieu étran­ger et sau­vage par ex­cel­lence des temps nou­veaux. Man­ches­ter at­ti­ra lar­ge­ment l’at­ten­tion dès l’ori­gine même de son dé­ve­lop­pe­ment mo­derne. Alexis de Toc­que­ville note ain­si en 1835 : “C’est là que l’es­prit hu­main se per­fec­tionne et s’abru­tit ; que la ci­vi­li­sa­tion pro­duit ses merveilles et que l’homme ci­vi­li­sé re­de­vient presque sau­vage.”” Aga­ta Zy­siak, « Man­ches­ter et Lodz, “l’en­fer sur Terre” », op. cit., p. 136.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.