« Les Gar­diennes » de Xa­vier Beau­vois

L'Histoire - - Sommaire - Par An­toine de Baecque

Un « wes­tern ru­ral »

Les Gar­diennes est un film de guerre, mais une guerre que l’on livre sans armes à la main ; quant à la guerre, la « grande », la « vraie », elle reste om­ni­pré­sente bien qu’éloi­gnée, pro­vo­quant des ten­sions et bou­le­ver­sant les es­prits comme les vies. Celles qui mènent cette guerre « en re­trait », et pour­tant en pre­mière ligne, ce sont les femmes. Le film leur rend hom­mage, les consi­dé­rant la plu­part du temps comme un col­lec­tif : un peuple fé­mi­nin qui tra­vaille, s’en­traide et fi­nit par se pas­ser des hommes ; car ceux-ci sont à chaque fois fau­teurs de trouble, par leur égoïsme, leurs que­relles, leur vi­ri­li­té ou leur fai­blesse, leur sé­duc­tion ou leur or­gueil. Ce col­lec­tif est fil­mé comme tel, grand corps fé­mi­nin, dans les plus in­tenses sé­quences des Gar­diennes, celles des se­mences, des mois­sons, du bat­tage des grains.

Xa­vier Beau­vois en­re­gistre alors une mo­der­ni­té à l’oeuvre, moins celle du fé­mi­nisme – puisque ces femmes ne sont pas des mi­li­tantes – que celle de la sur­vie. Car sur­vivre im­pose de faire des choix au­da­cieux. C’est le cas par exemple de la mo­der­ni­sa­tion de la ferme : puisque la force des hommes manque, il faut s’équi­per, et Hor­tense ac­quiert la toute nou­velle mois­son­neuse-lieuse qui, sur le mo­dèle amé­ri­cain, peut ré­vo­lu­tion­ner le tra­vail agri­cole. Du groupe des femmes s’éman­cipe bien­tôt Fran­cine. Elle prend en main son des­tin, dé­cide de vivre seule, sans les hommes en­glués dans l’his­toire, in­ca­pables de sur­mon­ter leurs dif­fé­rends et leurs pul­sions. C’est elle qui va fi­nir par me­ner le com­bat fé­mi­niste. Entre ta­bleau réa­liste, sa­ga fé­mi­nine et fresque aus­tère à la John Ford, Xa­vier Beau­vois a com­po­sé une sorte de « wes­tern ru­ral » où les cow-boys se­raient rem­pla­cés par des cow-girls. n An­toine de Baecque

À VOIR

Les Gar­diennes X. Beau­vois, en salles le 6 dé­cembre.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.