Stride d’At­las­sian : par­ler moins, en faire plus ! p 72

Alors qu’il dis­pose dé­jà de l’ou­til HipC­hat, At­las­sian lance une nou­velle of­fen­sive face au po­pu­laire Slack, avec Stride, « une so­lu­tion com­plète de com­mu­ni­ca­tion en équipe » . L’édi­teur se joint au clan des chal­len­gers, dont Microsoft Teams fait par­tie.

L'Informaticien - - SOMMAIRE - E. E.

Stride est la so­lu­tion de com­mu­ni­ca­tion com­plète qui per­met aux équipes de par­ler moins et de faire plus. » Face à la dé­fer­lante Slack, qui re­ven­dique 1,5 mil­lion de comptes payants et qui conquiert en­core de nom­breuses en­tre­prises, At­las­sian ne veut pas res­ter sans ré­ac­tion : il lance Stride, un nou­vel ou­til de com­mu­ni­ca­tion pour les équipes pro­fes­sion­nelles, plus com­plet que son ac­tuel HipC­hat. En ef­fet, Stride en­globe de nom­breux moyens de com­mu­ni­ca­tion au sein d’une seule et même in­ter­face : mes­sa­ge­rie ins­tan­ta­née mais aus­si par­tage de fi­chiers et confé­rence au­dio et/ ou vi­déo à plu­sieurs, hé­ri­tées du ra­chat de BlueJimp. Lo­gi­que­ment, At­las­sian mise sur ses atouts, c’est- à- dire sur l’in­té­gra­tion avec ses autres ou­tils que sont Trel­lo ( ges­tion de tâches), Ji­ra ( sys­tème de sui­vi de bugs) ou BitBu­cket ( so­lu­tion Git/ par­tage de code). Mais sur­tout, l’édi­teur ca­pi­ta­lise sur ce qu’il a ap­pris avec son autre ou­til de com­mu­ni­ca­tion HipC­hat pour pro­po­ser une so­lu­tion tech­no­lo­gi­que­ment su­pé­rieure. Car l ’ édi­teur ne s’est pas conten­té de pla­gier Slack et ses fonc­tion­na­li­tés. Jus­te­ment, il dé­voile de nom­breux ou­tils et fonc­tions propres à Stride, comme les « Ac­tions et dé­ci­sions » , sorte de ges­tion de tâches col­la­bo­ra­tives sur un même pro­jet qui per­met aus­si d’as­su­rer un sui­vi et de conser­ver une tra­ça­bi­li­té des évé­ne­ments. Un « fo­cus mode » qui per­met de désac­ti­ver les mes­sages et no­ti­fi­ca­tions pen­dant une du­rée choi­sie par l’uti­li­sa­teur. In­té­res­sant : quand ce mode est désac­ti­vé, Stride vous donne un aper­çu de ce que vous avez man­qué de plus im­por­tant. Ce ne sont que cer­taines des nom­breuses fonc­tion­na­li­tés of­fertes par Stride. Le lo­gi­ciel d’At­las­sian dé­barque dans un contexte dif­fi­cile avec la pré­sence du po­pu­laire Slack, mais aus­si de chal­len­gers comme Microsoft Teams ou Work­place de Fa­ce­book. Ain­si, l’édi­teur se montre agres­sif avec une ver­sion « free­mium agres­sive » qui offre le sup­port des bots, un nombre d’uti­li­sa­teurs illi­mi­té, par­tage et sto­ckage gra­tuit ( jus­qu’à 5 Go), conser­va­tion de l’his­to­rique jus­qu’à 25 000 mes­sages, etc. Une autre ver­sion, payante cette fois- ci ( 3 dol­lars/ mois/ uti­li­sa­teur), ajoute des fonc­tion­na­li­tés sup­plé­men­taires : le par­tage d’écran, la prise de contrôle à dis­tance et une console de ges­tion des uti­li­sa­teurs. ❍

Stride mise aus­si sur une in­ter­face fa­cile à prendre en main et plu­tôt plai­sante.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.