BTC/ USD 4060,9 (+ 393,9) + 10,74 %

L'Informaticien - - L’ÉVÉNEMENT -

les in­ves­tis­seurs. Ce fai­sant plu­sieurs vi­sions s’op­posent. « D’un cô­té la vi­sion phi­lan­thro­pique, de l’autre ca­pi­ta­lis­tique, fi­nan­cière » , ana­lyse Fa­brice Drouin, di­rec­teur tech­nique d’Acinq. « Il y a pa­ra­doxa­le­ment beau­coup de per­sonnes conser­va­trices dans la com­mu­nau­té » , ren­ché­rit Re­naud Lif­chitz, ex­pert en sécurité chez Di­gi­tal Se­cu­ri­ty. Ces dis­sen­sions se sont par­ti­cu­liè­re­ment illus­trées pen­dant l’été. Ini­tia­le­ment, le Bitcoin a été conçu pour se pas­ser d’in­ter­mé­diaires et per­mettre des échanges avec des frais très ré­duits. Mais la mon­tée en puis­sance de la cy­ber­mon­naie l’a fait dé­vier de sa tra­jec­toire : le temps de tran­sac­tion est de­ve­nu de plus en plus long, et les tran­sac­tions ont coû­té de plus en plus cher. Le conflit dans la com­mu­nau­té s’est éri­gé sur la fa­çon d’amé­lio­rer la sca­la­bi­li­té du Bitcoin. D’un cô­té, il y avait les conser­va­teurs, qui pensent que le Bitcoin ini­tial ne doit pas chan­ger pour gar­der sa vé­ri­table es­sence ori­gi­nelle et, de l’autre, ceux qui pensent qu’il doit s’adap­ter aux nou­velles contraintes. De là est née l’idée du Seg­wit ( Se­gre­ga­ted Wit­ness). Elle s’est concré­ti­sée à la suite de l’ac­cord de Hong- Kong, dé­but 2016. Il s’agis­sait en fait d’un soft fork ( voir Lexique), cen­sé aug­men­ter la sca­la­bi­li­té et la vi­tesse du ré­seau Bitcoin. Pour ce faire, l’idée était d’al­lé­ger les blocs en eux- mêmes, qui contiennent tra­di­tion­nel­le­ment les in­for­ma­tions de tran­sac­tions, mais aus­si de si­gna­tures et la clé de chif­fre­ment pu­blique. « Le Seg­wit est en fait une ma­nière de ré­or­ga­ni­ser les tran­sac­tions dans les blocs, ce qui ouvre la voie à une évo­lu­tion du pro­to­cole, pour faire pas­ser des tran­sac­tions off chain no­tam­ment. Il amé­liore aus­si la sécurité afin que l’on puisse

LE COURS DE LA CY­BER­MON­NAIE BITCOIN A BEAU­COUP FLUCTUÉ PEN­DANT L'ÉTÉ, DE LA FIN JUIN À LA MI- SEP­TEMBRE, À TEL POINT QUE SA VALEUR A DOU­BLÉ.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.