« La mise en oeuvre d’une dé­marche Privacy by De­si­gn doit être trans­verse »

Ales­san­dro Fio­ren­ti­no, consul­tant, en charge de l’offre In­for­ma­tique et Li­ber­tés au sein de la pra­tique SI du ca­bi­net Inf­ho­tep, am­bas­sa­deur du Privacy by De­si­gn de­puis mai 2013

L'Informaticien - - DOSSIER SSI -

« Sur le plan hu­main, le pre­mier pré­re­quis in­dis­pen­sable à la mise en oeuvre op­ti­male du Privacy by De­si­gn est le dé­ve­lop­pe­ment d’une culture « Privacy » au sein de l’or­ga­nisme concer­né. Il est im­pé­ra­tif que l’en­semble de son per­son­nel soit mo­bi­li­sé à tous les ni­veaux hié­rar­chiques car lorsque l’on parle de pro­tec­tion de don­nées à ca­rac­tère per­son­nel, cha­cun d’entre nous à un rôle à jouer ; les res­pon­sa­bi­li­tés de cha­cun doivent être clai­re­ment dé­li­mi­tées. Il n’y a pas de sché­ma or­ga­ni­sa­tion­nel de gou­ver­nance bon ou mau­vais. Quelle que soit l’or­ga­ni­sa­tion en­vi­sa­gée, elle doit te­nir compte et ré­pondre à des spé­ci­fi­ci­tés struc­tu­relles de l’or­ga­nisme. Cette gou­ver­nance doit s’ins­crire dans l’his­toire et la propre culture de l’or­ga­nisme. »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.