GFI In­for­ma­tique

« Le SaaS a fa­ci­li­té notre col­la­bo­ra­tion »

L'Informaticien - - ACTIV'IT -

Avec 14 000 col­la­bo­ra­teurs, GFI In­for­ma­tique est l’une des plus large ESN fran­çaise. De­puis plus de cinq ans, sa DRH et sa DSI tra­vaillent en bi­nôme sur la ma­jo­ri­té des pro­jets. « Il a fal­lu que cha­cun trouve ses marques, mais dé­sor­mais nous avons éta­bli une re­la­tion di­recte avec la DSI, ce qui est bé­né­fique pour l’en­semble du groupe » , ex­plique Ni­co­las Ju­vin- Pi­ron, DRH ad­joint. Se­lon- lui, cette en­tente a été lar­ge­ment fa­vo­ri­sée par la mise en place dès 2012 d’un SIRH en mode SaaS. Il couvre la ges­tion des ta­lents, le re­cru­te­ment, les ré­mu­né­ra­tions et même la ges­tion de la for­ma­tion. Seule la paie reste hé­ber­gée en in­terne. « Ce­la a sou­la­gé la DSI de la ges­tion de nom­breuses contraintes tech­niques, no­tam­ment au ni­veau de l’in­fra­struc­ture ser­veur. Du coup, nous pou­vons nous concen­trer sur les usages » . Les deux di­rec­tions ont par ailleurs mis en place des réunions men­suelles pour par­ta­ger leurs pro­jets. Ré­sul­tat : « Le prin­ci­pal bé­né­fice de cette col­la­bo­ra­tion est un gain de temps consi­dé­rable, ce qui consti­tue par consé­quent un gain fi­nan­cier pour l’en­tre­prise » . Autre atout : cette en­tente per­met d’amé­lio­rer l’ « ex­pé­rience em­ployée » . « Le bien- être au tra­vail est une pré­oc­cu­pa­tion qui concerne au­tant la DRH que la DSI de par leur na­ture de fonc­tion sup­port. La DRH doit connaître les be­soins des sa­la­riés et la DSI les ou­tils pour y ré­pondre. Ce­la ne peut donc être qu’un tra­vail com­mun » , conclut Ni­co­las Ju­vin- Pi­ron.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.