Alexandre Pi­lor­get, in­gé­nieur Sys­tèmes d’in­for­ma­tion chez Voyages- sncf. com

« Une équipe de dix per­sonnes dé­diée à Mo­bile DevOps »

L'Informaticien - - DEV -

« Voyages- SNCF s’est plon­gé dans DevOps voi­ci cinq ans main­te­nant avec pour ob­jec­tif d’amé­lio­rer notre TTM ( Time to Mar­ket) et, de­puis un peu plus d’un an nous avons fran­chi une nou­velle étape pour les mo­biles. Nous avons créé une équipe d’une di­zaine de per­sonnes, bap­ti­sée Tes­la, qui est dé­dié aux ap­pli­ca­tions mo­biles et leur ba­ckend. Les ré­sul­tats ont été au ren­dez- vous puis­qu’en 2016 nous avions une mise en pro­duc­tion ser­veur, iOS et An­droid, tous les deux mois. Au­jourd’hui, nous avons di­vi­sé ce dé­lai par 2 avec une li­vrai­son par mois pour cha­cun de ces trois en­vi­ron­ne­ments. De même, au ni­veau de la qua­li­té du code, nous avons pu di­vi­ser par 4 le nombre de patchs cor­rec­tifs pous­sé en pro­duc­tion. Il y a deux rai­sons à ce­la. D’une part, fu­sion­ner les équipes pousse les Ops et les Dev à se par­ler da­van­tage. On gagne beau­coup en ré­ac­ti­vi­té dans la com­pré­hen­sion et l’ana­lyse des pro­blèmes ren­con­trés. En outre, en aug­men­tant la fré­quence des mises en pro­duc­tion, on ré­duit les risques puisque l’in­cré­ment de code est plus li­mi­té. »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.