Li­bé­rée, dé­li­vrée

En se sai­sis­sant d’un des­tin amé­ri­cain, au centre d’un en­lè­ve­ment re­ten­tis­sant des an­nées 1970, l’au­teur conti­nue d’in­ter­ro­ger des fi­gures de femmes dont la mé­moire hante notre époque.

Lire - - Romans Francais - Hu­bert Ar­tus

Fi­dèle au titre de son pre­mier ro­man (Une fièvre im­pos­sible à né­go­cier), Lo­la La­fon confirme qu’elle a de la suite dans les idées. Suc­cès pu­blic et cri­tique, La Pe­tite Com­mu­niste qui ne sou­riait ja­mais – évo­ca­tion ro­ma­nesque de la vie de la gym­naste Na­dia Co­ma­ne­ci – se li­sait aus­si comme une contre-his­toire fé­mi­niste du bloc de l’Est. Mer­cy, Ma­ry, Pat­ty prend ra­cine dans un fait divers mar­quant : l’en­lè­ve­ment, le 4 fé­vrier 1974, de Pa­tri­cia Hearst, pe­tite-fille d’un ma­gnat de la presse ca­li­for­nien – qui ins­pi­ra à Or­son Welles le hé­ros de Ci­ti­zen Kane. La ran­çon exi­gée par les ra­vis­seurs de l’ALS (Ar­mée de li­bé­ra­tion sym­bio­naise, éphé­mère grou­pus­cule d’ex­trême gauche amé­ri­cain) était in­édite : la fa­mille Hearst de­vait ver­ser pour 70 dol­lars de nour­ri­ture à chaque in­di­gent de la côte Est ! Plus ahu­ris­sant en­core, la dé­te­nue épou­sa leur cause – le fa­meux syn­drome de Stock­holm. Ar­rê­tée au bout de deux mois, elle fut gra­ciée par Jim­my Car­ter et est de­ve­nue ac­trice.

Mer­cy, Ma­ry, Pat­ty ima­gine deux femmes qui, sur ins­truc­tion de la fa­mille Hearst, vont étu­dier le dos­sier avant le pro­cès (oc­tobre 1975) : Gene Ne­va­da, uni­ver­si­taire amé­ri­caine de pas­sage en France, et son as­sis­tante, Vio­laine. Par leur scru­pu­leux dé­fri­chage – no­tam­ment les bandes au­dio en­voyées par l’otage –, le ro­man offre une des­crip­tion mi­nu­tieuse des faits. Mais, jouant des modes nar­ra­tifs comme elle l’a tou­jours fait, Lo­la La­fon offre éga­le­ment une lec­ture contem­po­raine de l’af­faire. « L’en­lè - ve­ment de Pa­tri­cia Hearst res­semble à une aven­ture, une éva­sion », dit l’un des per­son­nages de cette his­toire, qui met sa propre fi­gure cen­trale en écho avec une Amé­rique qui ve­nait à peine de tour­ner les pages du Viêt Nam et de Nixon. Avec une jeu­nesse vam­pi­ri­sée par les dé­mons du pays au­tant que ses my­tho­lo­gies. Une Amé­rique qui était et de­meure un écho à celle de Mer­cy et de Ma­ry, deux femmes fortes qui s’étaient des siècles avant Pat­ty (Hearst) af­fran­chies… grâce à leurs ra­vis­seurs. Qui a dit que la lit­té­ra­ture n’était pas une caisse de ré­so­nance ?

Mer­cy, Ma­ry, Pat­ty par Lo­la La­fon, 240 p., Actes Sud, 19,80 €

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.