De­gas, ad­mi­rable et contes­té

Lire - - Arts -

On ou­blie tou­jours un peu De­gas (1834-1917). Il est vrai que l’im­pres­sion­nisme est es­sen­tiel­le­ment lié au pay­sage, alors que ses ta­bleaux ont pour su­jet les champs de courses, les mondes du spec­tacle et de la mode. Au fond, cette sin­gu­la­ri­té et cet ou­bli lui vont bien. Se pro­me­ner par­mi les oeuvres qui n’ont pas trop su­bi le re­gard in­dif­fé­rent des foules qui se cultivent ajoute se­crè­te­ment au plai­sir de la pein­ture. Aus­si ne peut-on qu’être re­con­nais­sant à Pas­cal Bo­na­foux d’avoir consa­cré à De­gas, pour le cen­te­naire de sa mort, un livre somp­tueux. Ja­mais les com­men­taires ne sont, avec cet ex­cellent his­to­rien, une ma­nière d’être aveugle. Pour­quoi s’éton­ner que dans L’Ab­sinthe (p. 105) les tables n’ont pas de pieds? « La pein­ture se passe de ce genre de dé­tails » , écrit l’au­teur avec hu­mour. Oui, pour­quoi mettre des pieds si le ta­bleau de­vait s’en trou­ver ban­cal?

HHHLes 100 ta­bleaux qui ra­content De­gas par Pas­cal Bo­na­foux, 260 p., Chêne, 29,90 €

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.