En guise de pro­logue, les noms

Lire - - Extrait Roman Français -

Est-ce qu’ils forment une fa­mille, un peuple ? Estce qu’ils sont réels ? Ils sont en moi de­puis l’en­fance, ils flottent et vo­lettent au­tour de moi pa­reils à des pa­pillons af­fo­lés, cer­tains que je connais de­puis que je com­prends le lan­gage, des noms je­tés au ha­sard des conver­sa­tions, par mon père, par mes tantes, par ma mère bien qu’elle fût étran­gère à tout ce­la, d’autres trou­vés au ha­sard des lec­tures, sur les pages in­té­rieures du Mau­ri­cien Cer­néen que mon père re­ce­vait chaque se­maine et qu’il em­pi­lait sur une éta­gère, à cô­té de ses bou­quins d’éco­no­mie et de la col­lec­tion de l’En­cy­clo­pae­dia Bri­tan­ni­ca, d’autres en­core vo­lés sur les en­ve­loppes des lettres, au ver­so des pho­tos. L’ori­gine des noms, c’est ce pe­tit livre re­lié en cuir mar­ron, contem­po­rain d’Axel Tho­mas Fel­sen, qui se trou­vait sur l’éta­gère du haut de la bi­blio­thèque, que j’ai lu dans mon en­fance comme s’il s’agis­sait d’une sorte d’an­nuaire té­lé­pho­nique du vieux siècle :

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.