C’est beau la bour­geoi­sie

Alice FER­NEY Une fresque clas­sique et ins­pi­rée sur une vieille fa­mille de la droite ca­tho­lique fran­çaise.

Lire - - Romansfrançais -

La ma­jus­cule est presque une coquetterie. Por­tant leur pa­tro­nyme tel une se­conde peau, les membres du clan Bour­geois ont la tête et le nom de l’em­ploi. Ar­ché­type d’une fa­mille de la haute bour­geoi­sie ca­tho­lique, ils ar­borent leur rang avec élé­gance, so­len­ni­té et no­blesse de coeur. Dans une fresque, Les Bour­geois, rap­pe­lant Ro­ger Martin du Gard, Alice Fer­ney ra­conte l’his­toire d’une dy­nas­tie fran­çaise de la droite « tra­di », de la fin du XIXe siècle à nos jours. A dé­faut de pla­cer le pro­jec­teur sur l’un ou l’autre de ses nom­breux per­son­nages, l’écri­vaine s’in­té­resse au temps long, don­nant à voir com­ment pe­tits et grands évé­ne­ments af­fectent une li­gnée fa­mi­liale, par­fois par à-coups, par­fois tout en dou­ceur, « dans le feuillage des an­nées » . Du 16e ar­ron­dis­se­ment à Saint-Martin et Pé­ri­gueux, le ré­cit tra­verse les époques en un tres­sage de nais­sances, de ma­riages, de pro­mo­tions et d’en­ter­re­ments. Et ils sont nom­breux! Car les Bour­geois sont une fra­trie de pas moins de dix en­fants – huit frères et deux soeurs –, nés dans l’entre-deux-guerres. Hen­ri, le père, édi­teur et roya­liste, ( « le plus in­tel­li­gent des ré­gimes » ) est de ceux qui vou­voient leur femme et s’in­surgent contre la mode du di­vorce. Ma­thilde, la mère, s’épa­nouit dans son rôle de maî­tresse de mai­son, mais perd bien­tôt la vie en don­nant nais­sance à sa petite der­nière. Ele­vés dans la sé­ré­ni­té qu’offre le confort bour­geois, ces pe­tites têtes blondes gran­dissent avec un sens in­né de leur place dans la so­cié­té, eux qui « n’avaient pas be­soin du progrès social » . Les fils font car­rière dans le droit, la mé­de­cine ou l’ar­mée, tan­dis que les filles épou­se­ront tout na­tu­rel­le­ment des avo­cats, des mé­de­cins et des mi­li­taires. Rares se­ront les re­belles, mais nom­breux ceux qui ver­ront leur conser­va­tisme s’in­flé­chir au grès des évo­lu­tions suc­ces­sives. Tour­nant du ré­cit, la Se­conde Guerre mon­diale montre les Bour­geois en proie à un di­lemme entre obéis­sance, et pa­trio­tisme. De Gaulle ou Pé­tain? Hen­ri se­ra an­ti-al­le­mand « tout en fai­sant confiance au Ma­ré­chal » . Avec un grand talent de conteuse dou­blé d’une plume pré­cise et élé­gante, Alice Fer­ney ob­serve, dé­crypte mais ne juge ja­mais, trans­for­mant la chronique fa­mi­liale en une re­dou­table étude de moeurs. Estelle Le­nar­to­wicz

HHH Les Bour­geois par Alice Fer­ney, 368 p., Actes Sud, 22 €

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.