Boire et dé­boires

Jo NESBØ Sous un nou­veau jour mais prompt à me­ner l’en­quête, Har­ry Hole est de re­tour !

Lire - - Romansfrançais - C.F.

L’af­faire est in­quié­tante : Har­ry Hole, le flic peu or­tho­doxe de la po­lice cri­mi­nelle nor­vé­gienne, s’est dan­ge­reu­se­ment af­fai­bli. Le voi­ci dé­sor­mais qui pré­pare le pe­tit dé­jeu­ner pour son épouse Ra­kel en par­cou­rant les pages culture des jour­naux ! Il est de­ve­nu pro­fes­seur à l’école su­pé­rieure de po­lice et s’est dé­bar­ras­sé de ses vieux dé­mons. Mais une his­toire de ma­niaque qui agresse ses vic­times avec des dents mé­tal­liques avant de se pré­pa­rer des smoo­thies avec leur sang, va lui re­don­ner du peps. Nous voi­là ras­su­rés, car Har­ry est notre ami de­puis 2002 dans L’Homme chauve-sou­ris. On l’a ac­com­pa­gné lors­qu’il bu­vait les al­cools les plus dé­ca­pants, pre­nait toutes les drogues de la terre et tra­ver­sait le monde pour mieux re­ve­nir dans les bas­fonds d’Os­lo. Il a sur­mon­té les pires trau­ma­tismes, on le voit donc mal re­non­cer à cette dose d’adré­na­line, sur­tout s’il s’agit de pour­suivre LE cri­mi­nel qui lui a tou­jours échap­pé. La Soif est bien une nou­velle aven­ture de cet ins­pec­teur Har­ry scan­di­nave, dé­bu­tant plu­tôt len­te­ment avant une mon­tée en puis­sance ré­jouis­sante et le re­tour de vieux dé­mons et de quelques vam­pires. Sans ou­blier un zeste d’hu­mour noir pour faire pas­ser le cock­tail rouge sang.

HH La Soif (Kid­nap­pin­gen) par Jo Nesbø, tra­duit du nor­vé­gien par Cé­line Ro­mandMon­nier, 624 p., Gal­li­mard, 21 €. En li­brai­rie le 5 oc­tobre.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.