Vla­di­mir, le fou de Dieu

L'Obs - - Téléphones Rouges -

Vla­di­mir Pou­tine, tsar de toutes les Rus­sies, face contre terre, de­vant l’au­tel conte­nant les re­liques de saint Ni­co­las. L’homme qui fait trem­bler la pla­nète, age­nouillé de­vant l’une des ma­ni­fes­ta­tions les plus sen­sibles de l’opium du peuple. Sept ans plus tard, ve­nu pré­sen­ter à Pa­ris son der­nier opus (1), l’an­cien pré­sident du Con­seil ita­lien, Mas­si­mo D’Ale­ma se frotte en­core les yeux. « En­mars 2007, j’étais alors­mi­nistre des Af­faires étran­gères de Ro­ma­no Pro­di, ra­conte l’ex-di­ri­geant des Jeu­nesses com­mu­nistes. Pour dis­cu­ter éner­gie et re­la­tions entre l’ENI etGaz­prom, lors du tra­di­tion­nel som­met avec la Fé­dé­ra­tion de Rus­sie, nous avions choi­si Ba­ri, dans les Pouilles. » En prime, une vi­site à la ba­si­lique Saint-Ni­co­las, qui abrite les re­liques du saint pa­tron de la Rus­sie et de l’Eglise or­tho­doxe. « Quand les cameramen et les pho­to­graphes se sont re­ti­rés et que jeme suis re­trou­vé tout seul avec lui, sans autres témoins, Pou­tine s’est pros­ter­né de­vant la pierre d’au­tel. » Aveu d’une se­crète foi re­li­gieuse or­tho­doxe? Dé­jà fa­mi­lier du Va­ti­can de Jean-Paul II, Pou­tine avait été re­çu la veille – le 13mars – par Be­noît XVI. En 2008, après un vote una­nime du con­seil mu­ni­ci­pal de Ba­ri, l’Ita­lie s’est en­ga­gée à res­ti­tuer à la Rus­sie la ba­si­lique Saint-Ni­co­las.

Jean-Ga­briel Fre­det

(1) « Il n’y a pas que l’eu­ro », Ed. Saint-Si­mon.

Med­ve­dev et Pou­tine avec le pa­triarche de toutes les Rus­sies, à Mos­cou, le 14 avril

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.