Le vi­rage soul de Ke­lis

L'Obs - - Les Choix De L’obs - T. B.

Le 12 mai à 20 heures, la Gaî­té Ly­rique, Pa­ris-2e ; 01-53-01-52-00. Il faut oublier tout ce qu’on pen­sait sa­voir sur Ke­lis Ro­gers. Fi­nie, la sul­fu­reuse ti­tillant sa paille en su­sur­rant « mon milk­shake ra­mène tous les gars du quar­tier » sur du hip-hop la­ti­no pois­seux. Ou­bliée, la di­va se­mi-glo­bale es­sayant de concur­ren­cer Beyon­cé en se fai­sant as­sis­ter par or­di­na­teur et par Da­vid Guet­ta (et in­ver­se­ment) : c’était peine per­due, face à la « femme la plus in­fluente du monde » . Alors l’an­cienne muse du hip-hop a mué. Pas­sée sur le la­bel très in­dé Ninja Tune, aco­qui­née avec Da­vid Si­tek du groupe TV on the Ra­dio, la voi­là en fu­rie soul en­chaî­nant les cli­max, sou­te­nue par une vi­gou­reuse sec­tion de cuivres – ils sont onze sur scène à com­mu­nier avec elle pour recréer les am­biances pa­ti­nées de son der­nier album « Food »… et re­vi­vi­fier ses an­ciens tubes. L’oc­ca­sion ou ja­mais de re­trou­ver plei­ne­ment le grain in­imi­table de sa voix, proche de celle d’ Ery­kah Ba­du.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.