L’en­fant de Ro­dez

Le 30 mai, Fran­çois Hollande va inau­gu­rer le musée dé­dié à Pierre Sou­lages dans la ville na­tale du peintre. Agé de 94 ans, l’ar­tiste mon­dia­le­ment cé­lèbre évoque des ar­ti­sans qu’il ai­mait cô­toyer. Vi­site sou­ve­nir

L'Obs - - Arts-spectacles - Par Ber­nard Géniès

Musée Pierre-Sou­lages, ave­nue Vic­tor-Hu­go, Ro­dez. Ou­ver­ture au pu­blic le 30 mai. Rens. : 05-65-73-82-60 et www.mu­see-sou­lages.grand-ro­dez.com a cité s’est en­dor­mie, les rues sont dé­sertes. Il n’est pour­tant pas très tard, mais à Ro­dez on ferme tôt les vo­lets. La der­nière séance de ci­né­ma au mul­ti­plexe de la ville est à 20heures. Place d’Armes, la sil­houette de l’im­po­sante ca­thé­drale aux murs de grès rose do­mine le coeur du quar­tier his­to­rique. Au som­met du clo­cher, flan­qué de deux tours, un fron­ton à la ro­maine se dé­tache, éclai­ré d’une lu­mière blanche. Au-des­sus, on dis­tingue à peine la sta­tue d’une Vierge, vi­gie aé­rienne. A quelques pas de l’édi­fice, les lu­mières du ca­fé Brous­sy sont en­core al­lu­mées. Dans la salle Art dé­co aux ban­quettes rouges, quelques clients parlent à voix basse. L’un d’eux est as­sis près d’une plaque do­rée où l’on peut lire : « Le poète An­to­nin Ar­taud, in­ter­né à l’asile de Pa­raire de 1943 à 1946, ve­nai­tau­ca­féB­rous­syà­cet­te­place lors de ses pro­me­nades dans Ro­dez. » L’hom­mage est dis­cret. Tout aus­si dis­cret, ce­lui ren­du jus­qu’alors à l’un des plus grands ar­tistes fran­çais qui a vu le jour à Ro­dez. Dans une rue si­tuée à deux pas de la ca­thé­drale, une humble plaque in­dique: « Le­pein­trePier­reSou­la­ge­sest né dans cette mai­son 4, rue Com­ba­rel le 24dé­cembre1919 ».

Haute de trois étages, cette de­meure, au­jourd’hui in­oc­cu­pée, vient d’être ac­quise par la com­mu­nau­té d’ag­glo­mé­ra­tion du Grand Ro­dez, qui envisage

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.