LES LI­BÉ­RAUX RE­NAISSENT

L'Obs - - Le Téléphone Rouge - MAËL THIER­RY

C’est une fa­mille de la droite qui n’était plus vrai­ment struc­tu­rée: les li­bé­raux, cou­rant jus­qu’ici représenté par Her­vé No­vel­li, Alain Ma­de­lin ou Gé­rard Lon­guet, veulent se faire ré­en­tendre. Avec un nou­veau chef de file par­rai­né par les an­ciens, le jeune dé­pu­té-maire de Reims, Arnaud Ro­bi­net (pho­to), lui-même an­cien de Dé­mo­cra­tie li­bé­rale. Le 12 mai, ce der­nier or­ga­nise dans un res­tau­rant du 6e ar­ron­dis­se­ment un pre­mier dî­ner où No­vel­li, Ma­ri­ton, Lon­guet et lui (mais pas Luc Cha­tel) échan­ge­ront avec des en­tre­pre­neurs et des re­pré­sen­tants de think tanks comme la Fon­da­tion Con­corde. Le but: mieux or­ga­ni­ser, à l’ex­té­rieur de l’UMP, la fa­mille li­bé­rale. Pour mieux faire pe­ser ses idées à l’in­té­rieur du fu­tur par­ti.

Ri­va­rol » hante le FN. Lors du bu­reau po­li­tique qui a abou­ti à la sanc­tion de Jean-Ma­rie Le Pen, le 4 mai, il a été beau­coup ques­tion de l’heb­do­ma­daire an­ti­sémite créé par des col­la­bos et des nos­tal­giques du IIIe Reich après la guerre, au­quel le pré­sident d’hon­neur a ac­cor­dé l’in­ter­view po­lé­mique qui a mis en co­lère Ma­rine Le Pen. « La goutte d’eau qui a fait dé­bor­der le vase, c’est d’avoir fait ça dans “Ri­va­rol” », as­sure ain­si un cadre pré­sent à la réunion. Lors de la dis­cus­sion, l’un des conseillers de Ma­rine Le Pen, Bru­no Bilde, a même lu les propos du di­rec­teur de Ri­va­rol, Jé­rôme Bour­bon, rap­por­tés dans « l’Obs » la se­maine der­nière : « Elle est le ser­pent que Jean-Ma­rie Le Pen a ré­chau é dans son sein. Une vi­ra­go sans coeur, etc. Mon ob­ses­sion, c’est de l’éli­mi­ner po­li­ti­que­ment. » JeanMa­rie Le Pen a d’abord ten­té de mi­ni­mi­ser la por­tée de cette in­ter­view. « C’est un jour­nal con­fi­den­tiel ti­ré à 2 000 exem­plaires. C’est vous qui en avez fait la pu­bli­ci­té », fai­sant mine d’igno­rer la por­tée qu’au­raient ses propos. Mais pas ques­tion, a-t-il ré­pé­té, de se voir res­treindre sa li­ber­té d’ex­pres­sion. Quelques heures plus tard, il était sus­pen­du de sa qua­li­té d’adhé­rent.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.