Mais n’est-ce pas là jus­ti­fier les po­seurs de bombes ?

L'Obs - - Débats -

C’est di cile à ad­mettre, mais cer­tains des mou­ve­ments qui ont eu re­cours au ter­ro­risme sont au­jourd’hui au pou­voir, o ciel­le­ment re­con­nus par la com­mu­nau­té in­ter­na­tio­nale. C’est le cas des sio­nistes qui lut­taient contre l’oc­cu­pa­tion bri­tan­nique en Pa­les­tine, des in­dé­pen­dan­tistes al­gé­riens, des Ir­lan­dais, des Kurdes ou de l’ANC de Man­de­la. Le ter­ro­risme est une in­cri­mi­na­tion ju­ri­dique, mais ce n’est pas un concept po­li­tique. Ce qui est po­li­tique, et ce qu’il faut trai­ter, ce sont les causes du ter­ro­risme.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.