Sa­laud de jour­na­liste !

PAR JA­NET MAL­COLM, TRA­DUIT PAR LA­ZARE BI­TOUN, J’AI LU, 224 P., 6,70 EU­ROS.

L'Obs - - Critiques - DA­VID CAVIGLIOLI SOPHIE DELASSEIN

« Le jour­na­liste qui n’est ni trop bête ni trop im­bu de lui-même pour re­gar­der les choses en face le sait bien : ce qu’il fait est mo­ra­le­ment in­dé­fen­dable. » Aux Etats-Unis, « le Jour­na­liste et l’As­sas­sin », avec cet incipit qui tape dur, est culte. Chez nous, pous­sé par Em­ma­nuel Car­rère, il s’est taillé une so­lide ré­pu­ta­tion chez les écri­vains. L’his­toire : un mé­de­cin, condam­né pour le meurtre de sa femme et de ses en­fants, en­gage un écri­vain pour dé­fendre la thèse de son in­no­cence ; l’écri­vain de­vient son ami, em­mé­nage dans sa mai­son, par­ti­cipe à sa dé­fense ; mais, convain­cu de sa culpa­bi­li­té, il fi­nit par pu­blier un livre en­tiè­re­ment à charge, où le mé­de­cin est dé­crit comme un psy­cho­pathe ; tra­hi, ce­lui-ci lui in­tente un pro­cès. De ce pro­cès, bien réel, Ja­net Mal­colm a ti­ré cet es­sai où cha­cun croit ma­ni­pu­ler l'autre et fi­nit dé­truit par sa propre naï­ve­té. Pui­sant dans la psy­cha­na­lyse et les sciences du com­por­te­ment, elle ex­plore, sé­vère et in­tel­li­gente, notre va­ni­té et notre mau­vaise foi. Et dé­voile les mé­ca­nismes sor­dides de l’écri­ture. s’en­thou­siasme en­core Syl­vain Au­gier, se re­mé­mo­rant son re­por­tage té­lé­vi­sé à Taor­mi­na. L’ex-ani­ma­teur et globe-trot­ter de « Faut pas rê­ver » et de « la Carte aux tré­sors » ra­conte ses sou­ve­nirs et ses émo­tions au gré de cha­pitres très courts et ci­se­lés. Tout l’a émer­veillé, même l’inau­gu­ra­tion par Mit­ter­rand du pre­mier TGV re­liant Pa­ris à Lyon en 2h40. Un ex­ploit de­ve­nu ba­nal, mais pas pour lui.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.