Dan­sons avec Fred As­taire

FUN­NY FACE, PAR STAN­LEY DO­NEN. CO­MÉ­DIE MU­SI­CALE AMÉ­RI­CAINE, AVEC FRED AS­TAIRE, AU­DREY HEP­BURN, MI­CHEL AU­CLAIR (1957, 1H43).

L'Obs - - Critiques - F. F.

D’un show da­tant de 1927 si­gné George et Ira Ger­sh­win, Stan­ley Do­nen tire une co­mé­die mu­si­cale dé­li­cieuse. Fred As­taire (pho­to) a joué dans la ver­sion théâ­trale à l’époque, en com­pa­gnie de sa soeur Adele. Trente ans plus tard, il re­prend du ser­vice (il a 58 ans) avec Au­drey Hep­burn (28 ans, pho­to), et la ma­gie opère à nou­veau : certes, le scé­na­rio est un peu trans­pa­rent (un pho­to­graphe de mode tombe amou­reux d’une li­braire à Pa­ris), mais les nu­mé­ros mu­si­caux sont in­ou­bliables. Au­drey Hep­burn chante (c’est sa voix qu’on en­tend, et c’est pas mal) et danse (c’est plus la­bo­rieux), la mu­sique est su­perbe (« How Long Has This Been Going On ? »), et il y a un nu­mé­ro so­lo de Fred As­taire qui, à lui, seul, vaut le dé­pla­ce­ment : dans une pe­tite cour, il se livre à une pa­ro­die de cor­ri­da avec un im­per­méable et un pa­ra­pluie. C’est su­bli­mis­sime. Quant à la cé­lèbre pho­to sur­ex­po­sée de Hep­burn (on ne voit que ses yeux, ses sour­cils, son nez et sa bouche), elle est si­gnée Ri­chard Ave­don, qui l’a faite pen­dant le tour­nage (on la voit briè­ve­ment au dé­but du film) : c’est un cli­ché res­té cé­lèbre.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.