EL CLAN

L'Obs - - Critiques - PAR PA­BLO TRA­PE­RO NI­CO­LAS SCHAL­LER

Thril­ler ar­gen­tin, avec Guiller­mo Fran­cel­la, Pe­ter Lan­za­ni, Li­li Po­po­vich (1h48).

On ne di­ra ja­mais as­sez l’in­fluence de Scor­sese sur le po­lar contem­po­rain. Après « Strict­ly Cri­mi­nal » et « Le­gend », c’est au tour du nou­veau film de l’Ar­gen­tin Pa­blo Tra­pe­ro, le meilleur du lot, d’en­chaî­ner les scènes de vio­lence tour­nées en plans­sé­quences au rythme de chan­sons vin­tage. A la Scor­sese, donc. Tra­pe­ro est un fil­meur hors pair, il a le sens de l’at­mo­sphère et de bons goûts mu­si­caux. Il lui manque un point de vue. « El Clan » re­late l’his­toire vraie de la fa­mille Puc­cio, une sma­la des fau­bourgs ai­sés de Bue­nos Aires qui, au dé­but des an­nées 1980, tan­dis que le pays bas­cu­lait vers la dé­mo­cra­tie, or­ches­tra plu­sieurs en­lè­ve­ments, tous sol­dés par des as­sas­si­nats, sous la hou­lette du père, ex-exé­cu­teur des basses be­sognes du temps de la dic­ta­ture mi­li­taire. Dans quel but a-t-il agi ? Sous les ordres de qui ? Le mys­tère reste en­tier. Il s’in­carne dans le re­gard bleu azur et le flegme glaçant de Guiller­mo Fran­cel­la, l’in­ter­prète du padre meur­trier, qui nous hantent long­temps après la vi­sion de ce film aus­si dé­rou­tant que le fait divers dont il s’ins­pire.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.