PNEU­MA

CA­RO­LYN CARL­SON

L'Obs - - Critiques - RA­PHAËL DE GUBERNATIS

Avec le Bal­let na­tio­nal de Bor­deaux. Du 17 au 20 fé­vrier, Théâtre na­tio­nal de Chaillot, Pa­ris-16e, rens. : 01-53-65-30-00.

Ins­pi­rée par « l’Air et les Songes », es­sai phi­lo­so­phique de Gaston Ba­che­lard, Ca­ro­lyn Carl­son a créé pour le Bal­let de Bor­deaux un ou­vrage d’une ex­trême beau­té qui res­semble à un rêve écla­tant de blan­cheur. Les pre­mières images de « Pneu­ma » sont très wil­so­niennes, la cho­ré­graphe étant de­puis tou­jours la soeur en es­thé­tique du met­teur en scène amé­ri­cain. Les scènes sont belles, la danse, lu­mi­neuse, les gestes, comme sus­pen­dus dans le temps : ja­mais Carl­son n’au­ra été plus elle-même que dans « Pneu­ma », pro­duc­tion conçue pour vingt-deux dan­seurs qui sont de ma­gni­fiques in­ter­prètes. Et si la forme n’est chez elle pas nou­velle, elle est par­faite. Trop poé­tique, trop ha­bi­tée pour pa­raître un vain exer­cice de beau­té plas­tique. D’une ef­fi­ca­ci­té pro­di­gieuse, la cho­ré­gra­phie coule, fluide et bon­dis­sante, comme un cours d’eau cris­tal­lin.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.